1234
sparkle ✧ ft rhee sua

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 :: seoul :: Insadong
Partagez

 sparkle ✧ ft rhee sua


Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : sparkle ✧ ft rhee sua  176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 15
MESSAGES : 10111
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 24
sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
(#) Sujet: sparkle ✧ ft rhee sua    sparkle ✧ ft rhee sua  EmptyLun 8 Fév - 12:02




sparkle // ft @rhee sua

Un tremblement longe son échine ployée chaque fois que la silhouette s’agite derrière la vitrine. Dehors c’est l’heure bleue, et une foule d’inconnus se pressent, le son de leurs pas éventrant le calme crépusculaire comme une multitude de battements de cœur. En rythme avec les siens, chaotiques, terrorisés. Elle a attendu si longtemps sur ce banc que ses jambes semblent s’être dissociées du reste de son corps. Enveloppée par le gel de ce mois de février, les muscles contractés comme pour se protéger du froid, Bora n’est qu’un amas de laine usée et de terreur ressassée.

A l’intérieur de la boutique, dans la lumière agressive et artificielle, elle papillonne de temps à autre, demeurant la plupart du temps simplement immobile derrière un comptoir. Bora a passé l’après-midi à l’observer, se levant parfois, les bras serrés contre sa poitrine comme pour retenir le courage qui s’y serait accumulé. Cet élan de vaillance finissait toujours par s’écouler aussitôt sur le bitume, et elle se ravisait, reprenant sa place de guet sur le banc glacé. La silhouette qu’elle contemple, éveillant en elle la fascination qu’un enfant vouerait à un fantôme, si inaccessible et si fragile. Elle craint de la voir s’évaporer entre ses doigts si elle tente de la toucher. La réalisation douloureuse que Sua n’est plus qu’une inconnue se heurte inlassablement contre son sternum. Depuis leurs retrouvailles au goût amer, elle a bien tenté de la revoir, de la recontacter. Quelques sms demeurés sans écho et des appels qui se perdent dans le vide, à un numéro qu’elle n’a jamais eu la force d’effacer. Jusqu’à la rencontre fortuite, une vision magistrale de l’ombre familière derrière le verre translucide d’une boutique téléphonique.

La joie de l’avoir retrouvé s’est mêlée au goût âpre du vide laissé sous ses phalanges incapables de se saisir d’elle. Elle est revenue jour après jour, doutant chaque fois d’avoir rêvé la veille, soulagée dès que Sua se manifeste à nouveau. Parfois, elle pense avoir l’audace de l’aborder, mais en fin de compte, c’est toujours seule et taraudée de culpabilité qu’elle rentre chez elle. Y a tant de mots et de sanglots accumulés dans sa gorge que bora peine parfois à déglutir.

La nuit a terminé d’engloutir la cité, et peu à peu le trottoir s’est clairsemé. Bora est presque seule à présent, genoux remontés contre sa poitrine comprimée. Ses pensées sont si profondes qu’elles en occultent le monde habité, et c’est un sursaut douloureux qui la sort de sa neurasthénie, lorsque les lueurs de la vitrine s’effacent brusquement. D’un bond, elle est sur ses pieds, et vacille sur ses jambes lourdes comme le plomb. Elle fouille la pénombre zébrée par la lumière sale des lampadaires, et perçoit la silhouette qui s’éloigne d’un pas chuchotant. « Sua attend ! » Elle s’est jetée à sa poursuite sans vraiment s’en rendre compte, happant les mètres qui les séparent en quelques foulées pressées. Son pouls se glace quand elle la rejoint enfin, figé par l’anticipation. Ses lèvres entrouvertes sur des mots silencieux, tremblent. Elle demeure suspendue dans l’instant, les secondes s’égrainant lentement. « t’as répondu à aucun de mes messages. Je t’ai cherché tu sais. » son soupir se matérialise par une volute de vapeur dans l’air nocturne. « s’il te plait laisse-moi une chance de te parler, rien qu’une fois… »


(c) SIAL ; icons pinterest et giznee




SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
spécial noël ≈ drift comme un père noël swag
UNE P'TITE PHOTO ? : <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR : Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS : 55
MESSAGES : 1351
NOUS A REJOINT LE : 03/12/2019
sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
(#) Sujet: Re: sparkle ✧ ft rhee sua    sparkle ✧ ft rhee sua  EmptyLun 5 Avr - 21:00




sparkle // ft @park bo ra

Semaine éclaire, surchargée par tes études et tes deux boulots. Boulots que tu devais absolument conserver pour le moment. Devenir riche ne se faisait pas en tournant les pouces chez soi. Enfin pas pour toi. Alors cette routine est toujours la même. Les cours de tôt le matin jusqu'en après-midi, ensuite ton boulot au centre commercial. Là où c'est un peu surchargée dans ta soirée c’est entre le temps que le centre ferme et ton autre shift commence. Si tu avais une voiture ça serait beaucoup plus simple, mais pour le moment l’argent que tu as tu ne veux pas la foutre sur une bagnole. Surtout que tu y arrives, sans problème. Enfin si tu finis en retard à ton premier boulot là ça deviendrait un problème, mais tu touches du bois pour que ça n’arrive pas. Une soirée bien normale à l’horizon, entre répondre au téléphone pour des questions stupides du genre: êtes-vous vraiment encore ouvert? ou bien des questions techniques que tu renvoies au service à la clientèle parce que ce n’est pas dans tes tâches de leur répondre en appelant au magasin. Puis ensuite répondre aux clients sur place. Parsemant ton visage de ton plus beau sourire charmeur pour faire tes ventes; ce qui marchait comme un gant. Sur la clientèle féminine ça fonctionnait un peu moins bien,  mais tu arrivais quand même à ta fin en les complimentant ici et là. Une vraie petite actrice que tu faisais. « oui c’est la plus haute gamme de téléphone en ce moment... » et une vente de plus qui approche à sa fin. « nous avons même un rabais en magasin en prenant un forfait et puis j’pourrais même m’arranger avec le boss pour qu’il vous donne un crédit de 100$ à l’achat, c’est à vous de décider. On ne fait pas ça tous les jours. » Sourire en coin lorsque tu vois la dame qui prend sa décision finale, ça se voit dans leur visage quand le client va craquer. C’est ce que t’aime dans ton travail, c’est de réussir une vente. Même que ce mois-ci tu vises la prime du meilleur vendeur. Tu ne travaillais pas beaucoup d'heures comparer à certains de tes collègues, mais tu y arrivais quand même. Il le fallait.

Te voilà donc à la fin de cette soirée fructueuse, préparant les papiers et fermant les ordinateurs prêts pour l’ouverture demain matin. Tu t’assurais aussi avec un autre collègue de bien laver les comptoirs et les planchers. Puisque ce n’était pas le centre qui nettoyait l’intérieur du magasin, mais  bien les employés. Tu vas ensuite à l’arrière du magasin pour aller chercher ton sac et tu prends tes clés pour enfin sortir de ce trou. Fermant les lumières derrière toi et fermant la barrière pour que ton collègue puisse enfin la verrouiller. Un au revoir rapide avant que tu prennes tes jambes à ton cou pour ne pas être en retard pour ton prochain travail. Une voix, encore cette voix qui t’arrête. Tu as le frisson qui te parcourt le dos alors que tu entends ton vrai nom résonner derrière toi. Cette voix qui tremble, tu le reconnaîtrais dans un foule qui fait trop bruit, à un concert alors que tu écoutes et tu danses sur la musique. Tu l’entendrais même si tu étais sourde. C’est alors que tu décides de te retourner sec vers cette personne qui risque de t’énerver assez rapidement. « il ne t'est pas passé à l'esprit qu'il y a peut-être une raison pourquoi je n'ai pas répondu à tes messages... » tu sers des dents, hésitant à sa demande alors que tu regardes l'heure. « c'est ta seule chance... et suis-moi sinon je vais être en retard... » Direction l'arrêt d'autobus, tu marchais un peu plus normalement alors que ce n'était plus possible de l'éviter...


(c) SIAL ; icons pinterest et giznee





GET OUT OF MY HEAD
Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : sparkle ✧ ft rhee sua  176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 15
MESSAGES : 10111
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 24
sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
(#) Sujet: Re: sparkle ✧ ft rhee sua    sparkle ✧ ft rhee sua  EmptyMar 29 Juin - 15:20




sparkle // ft @rhee sua

La brusque volte-face de la jeune femme prend Bora au dépourvu. Soudain, ses moyens s’éparpillent, elle se met à trembler. Elle n’avait pas vraiment prévu de l’aborder ce soir. C’était l’idée bien sûr, mais peut-être pas encore ce soir, fallait encore qu’elle pense à ce qu’elle allait dire, qu’elle rassemble des brides de courage, tout ce qu’elle pouvait trouver d’ailleurs, parce qu’elle allait forcément en manquer le moment venu. Et le moment c’est maintenant. Sua a l’air furax, elle a ce genre de regard qu’on préfère éviter, et instinctivement les yeux de Bora se défilent et viennent s’agripper aux lanternes au-dessus d’elles. Elles sont jolies ces lumières, fascinantes… salvatrices parce que le regard de son ancienne amie lui brûle encore les joues. « il ne t'est pas passé à l'esprit qu'il y a peut-être une raison pourquoi je n'ai pas répondu à tes messages... » Si bien sûr, elle n’a même eu que ça à l’esprit. Elle n’est pas bête Bora, naïve oui, utopiste certainement, têtue sans aucun doute. Fallait qu’elle essaye, qu’elle insiste, parce qu’elle sait qu’elle ne trouvera pas le sommeil tant qu’elle n’obtiendra pas une once de pardon. La gamine a un peu honte d’insister, c’est pas joli-joli, elle ne le mérite sûrement pas. Mais elle s’entête quand même parce qu’il n’y que ça qu’elle sait faire, revenir à la charge, gagner ses batailles à l’usure. De guerre lasse, Sua finira bien par accepter de l’entendre. Et qu’est-ce qu’elle lui dira alors ? Bora n’en sait trop rien, elle improvisera, comme toujours.

Sua semble déjà capituler. Bora cille, presque sonnée par l’approbation. Elle bredouille un merci qui peine à passer le bord de ses lippes, et lui emboite le pas, le dos tendu à l’extrême et la gorge sèche. « Tu vas bien ? » Risque-t-elle alors qu’elles ont avalés quelques mètres en silence. Elle ne sait pas par où commencer, sa voix trahie son trouble. « ça a l’air animé, ton boulot… » La banalité de la phrase la répugne. Sua l’intimide parce qu’elle a l’air contrariée. Pas que ce soit une surprise, mais Bora a toujours eu horreur de contrarier les gens. Pourtant il semble qu’elle excelle dans cet exercice depuis le moment même de sa naissance. Concentre-toi Bora, tu n’auras pas beaucoup de temps. Sua a l’air pressée, elle accélère. « Tu sais, je voulais te dire… je n’ai jamais voulu te faire du mal. A l’époque je… » C’est pénible de chercher ses mots en marchant aussi vite, son souffle est déjà court, les enjambées de sa compagne manquent de la semer si elle ne tient pas le rythme. « On m’avait dit que t’étais en danger, que ce gars-là te faisait du mal. Je savais pas, Sooyun m’a dit que… » Ses paroles se débitent à une vitesse ahurissante, elle s’entend à peine parler. « Sooyun m’a dit que si je parlais pas, personne d’autre pourrait t’aider ! » Bora a le cœur au bord des lèvres, la nausée la fait tressaillir. Ses explications sont pathétiques, surtout quand on sait que ses fautes ont fichues la vie de l’autre en l’air. Elle regrette d’être venue, peut-être qu’elle la mérite, sa fichue insomnie, c’est un fardeaux logique, et incomparable face à celui de Sua.



(c) SIAL ; icons pinterest et giznee




SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
spécial noël ≈ drift comme un père noël swag
UNE P'TITE PHOTO ? : <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR : Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS : 55
MESSAGES : 1351
NOUS A REJOINT LE : 03/12/2019
sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
(#) Sujet: Re: sparkle ✧ ft rhee sua    sparkle ✧ ft rhee sua  EmptyDim 24 Oct - 3:12




sparkle // ft @park bo ra

Tu ne t'attendais vraiment pas à la voir ce soir, surtout un soir que tu travailles. Elle avait mal choisi son moment celle-là. Tu ne pouvais pas te permettre de ralentir pour elle, pas maintenant. C'était hors de question, oui tes pas étaient normaux, mais ça ne voulait pas dire que tu allais arriver en retard au boulot. Si tu avais l'audace d'être en retard, tu ne le sais pas trop comment Jae allait réagir... bien que tu apportes beaucoup de regard et d'argent à la boite; il te l'a déjà dit... tu n'es pas irremplaçable. Il te fallait continuer de faire tes preuves et de travailler fort, être ponctuelle était important à tes yeux. Tu pouvais entendre bora à bout de souffle derrière toi, à peine capable de sortir ses mots. « Tu vas bien ?  » osait-elle te demander, tu te retournes vaguement la tête vers elle. Cet air intrigué sur le visage, ne sachant pas trop si elle demandait ça comme ça ou bien par malice. C'est vrai, tu ne la connais plus en fait... bora est beau être ton ancienne meilleure amie, tu ne sais rien d'elle... la connection s'est brisée le jour où elle t'a balancé à tout le monde. Tes yeux à nouveau sur le trottoir, tu mordilles l'intérieur de tes lèvres hésitant entre la repousser ou lui répondre honnêtement. malgré tout, tu gardes le silence, la main serrée sur ton sac. Gardant toute cette colère à l'intérieur. Tu as l'impression qu'elle tente d'être amie-amie et ça vient te pincer le cœur un peu plus que tu ne le pensais. Elle veut s'avoir comment tu vas, te parle de ton boulot... Comme une vieille connaissance et ça te perturbe. « je préfère me tenir occupée...  » lui réponds-tu un peu sec. Oui, parce que te tenir occupé, c'est ce qui te tenait en un morceau. C'est ce qui t'empêchait de resombrer... dans ce cercle vicieux que tu avais eu tant de difficulté à te sortir.

Vous voilà maintenant à cet arrêt de bus; celui qui te poussait à vraiment lui faire face... c'est difficile pour toi, de simplement mettre l'histoire de côté; ce que ton manager t'a fait, cette trahison poignante. Celle qui a fait naître ce sentiment de vouloir te venger, de faire trembler ce qui t'entour. Tes pieds bien encrés au sol, tes pensées s'embrouillent alors que tu entends la voix de bora. Tu vois de plus en plus noir, cette rage grandit; tu tentes de la contenir le plus possible. « arrête... ça sert à rien de t'ésouffler comme ça... » tu n'es pas prête à lui pardonner, tu avais simplement promis de l'écouter. Rien ne faisait du sens pour toi, pourquoi sooyun aurait poussée bora à t'aider... pourquoi ne l'a-t-elle pas fait elle-même? « ça l'aurait été mieux, si tu n'avais rien dit... la merde que les médias ont chier à cause de cette histoire... et puis j'aurais préféré continuer de souffrir de ses mains à lui... que les tiennes. » au moins, tu aurais peut-être gardé ses copines que tu aimais tant dans le temps. tu aurais peut-être pu t'en sortir sans dégât. tu ne sauras jamais...

(c) SIAL ; icons pinterest et giznee





GET OUT OF MY HEAD
Contenu sponsorisé
sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
(#) Sujet: Re: sparkle ✧ ft rhee sua    sparkle ✧ ft rhee sua  Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong
Sauter vers: