1234
(bora) eyes wide open

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Bibliothèque Universitaire
Partagez

 (bora) eyes wide open


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open Fe921358d2143096192433dac6e8905d6887f4b7
AVATAR : choi chanhee (new - the boyz).
POINTS : 3
MESSAGES : 287
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2021
AGE : 20
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyJeu 4 Fév - 17:47
eyes wide open // ootd
février 2021

Les mains enfouies sous les manches trop larges de sa veste trop grande, la chevelure rosée dissimulée sous la capuche bien trop large elle aussi, Yize abandonne un bâillement tandis que ses pupilles sombres se rouvrent sur le campus de l’université. Installé à une table dans la bibliothèque universitaire, le jeune homme lit et relit en boucle la même phrase depuis plusieurs minutes. La journée de la veille a été éprouvante et il a bien cru que la soirée ne se terminerait jamais dans le restaurant où il travaille. Aujourd’hui, il ressent avec force le manque de sommeil, mais il doit absolument terminer son écrit dont la dead-line approche à grands pas.
Etirant ses bras au-dessus de sa tête, il se frotte ensuite le visage en espérant se secouer un peu. Cependant, l’unique chose qui semble l’éveiller complètement, c’est cet objet, là-bas, qui semble bouger. Yize fronce les sourcils avant d’ouvrir un peu plus en grand ses yeux. L’objet qui a l’air d’être inanimé en temps normal remue, bouge, se métamorphose sous les prunelles écarquillées de l’étudiant. La mâchoire pourrait presque lui en tomber sur ses feuilles. L’objet prend forme et, peu à peu, Yize reconnaît l’espièglerie d’un dokkaebi, petit lutin malicieux de la mythologie coréenne.
La créature secoue sa tête avant d’extirper un petit bâton de sa poche. Yize reste bouche bée devant un tel spectacle, se demandant si la réalité est bien là où si son imagination lui joue des tours. Pourtant, s’il fait partie du club de paranormal, c’est bel et bien pour une raison. Et la raison a l’air plus que réelle ! Le garçon retient un cri quand l’être surnaturel bondit sur l’épaule d’une personne en train de travailler. Il attend, voir ce qui arrive, mais la personne, dos à lui, ne parait pas avoir senti l’arrivée de l’esprit mutin.
Aussitôt, Yize se lève de sa chaise, manquant de tout renverser sur son passage sous le choc de cette vision et il s’approche de la table. « Je… hum, tu n’as pas ressenti ? » Et puis il se reprend lui-même, tendant doucement la main vers l’épaule de la personne. « Tu as un dokkaebi sur ton épaule, il parait qu’ils sont très malicieux. » Délicat sourire qui se trace sur ses lippes tandis qu’il rétracte ses doigts, fasciné par l’apparition inattendue.


(C) ETHEREAL


Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open 176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 88
MESSAGES : 10074
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 23
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyMar 9 Fév - 22:16
eyes wide open //
février 2021


Le chemin clairsemé de ses pensées s’étire sous la forme d’un enchainement de mots secs et sans humeur, simplement alignés sur une page blanche. Inlassable, les pupilles vont et viennent, d’un bout à l’autre de la feuille, parcourant les phrases en rythme avec la bille du stylo qui les retranscrit sur un autre morceau de papier. L’enthousiasme n’y est pas, mais Bora s’y attèle avec la résignation et la diligence due à l'instruction qu’elle reçoit. De temps à autre, sa main s’étire jusqu’à la cannette perlée de buée, avant de se raviser, se souvenant trop tard qu’elle est vide depuis longtemps. Son univers se résume à cet espace restreint, ce coin de table encombré de feutres colorés, les mêmes qui ont laissé des traces maladroites d’encre sur ses phalanges. Autour d’elle, la clameur de vie n’est qu’un bourdonnement lointain, à peine perceptible à travers l’écouteur qu’elle replace de temps à autre sur son oreille distraite.

D’un geste empressé, la jeune femme tourne une page, prend le temps de relever fiévreusement ses cheveux en un chignon négligé, avant de s’accouder à nouveau pour reprendre sa prise de note. Soudain, une silhouette vient obscurcir la périphérie de sa vision, et sa persistance l’invite à relever la tête et à retirer ses écouteurs, comprenant que qu’on cherche à s’adresser à elle. Le faciès qui lui fait face lui est inconnu. Si elle a pu le croiser entre les murs de l’université, ils ne se sont, à son souvenir du moins, jamais adressé la parole. Désarçonné par sa question, l’étudiante sonde le vide, cherchant à quoi faire référence le jeune homme, sans succès. Il semble aussi fasciné qu’abasourdi. Elle lui lance un regard inquisiteur. « Ressenti quoi ? » Elle esquisse un mouvement de recul lorsqu’il tend un main vers son épaule avant de se raviser. Sa réponse la laisse interdite. Elle ouvre sur lui des yeux immenses et ahuris. « un d-d-d-dokaebi ? » bredouille Bora, réitérant son naïvement inspection avec un empressement notable cette fois. « Où ça ? tu es sûr ? où ça ? il est encore sur moi ? » fait-elle en frottant frénétiquement ses deux épaules dans l’espoir de faire fuir la créature fabuleuse et terrifiante. « Attend mais, tu te moques de moi c’est ça ? ça existe pas vraiment les dokkaebi, pas vrai ? » Sa voix perle de défi mais le doute fait trembler sa voix, et ses yeux trahissent la terreur que lui inspire la possibilité que les légendes soient réelles, et qu’en face d’elle se dresse un authentique chasseur de dokkaebi.


(C) ETHEREAL




SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open Fe921358d2143096192433dac6e8905d6887f4b7
AVATAR : choi chanhee (new - the boyz).
POINTS : 3
MESSAGES : 287
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2021
AGE : 20
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyMer 10 Fév - 18:10
eyes wide open // ootd
février 2021

Ce n’est pas la demoiselle qu’il veut toucher de ses doigts fins, Yize, c’est plutôt tenter de saisir cette créature qui rôde sur son épaule. Les questions s’allongent sur sa liste : que vient faire un dokkaebi par ici ? Ne trouve-t-il plus son chemin ? A mi-chemin entre l’excitation d’une telle apparition et l’inquiétude, le visage du jeune homme continue d’être interrogateur et perdu quand la jeune femme prend la parole. « Oui, il est là, sur ton épaule. » Sa tête se penche doucement sur le côté tandis que ses prunelles sombres continuent de fixer le petit gobelin malin qui tient son bâton en esquissant un sourire de guingois. Les dokkaebi sont réputés pour être des créatures étonnantes et celle-ci intrigue avec force le garçon aux cheveux roses.
Alors, quand son interlocutrice se met à se frictionner le haut du corps, Yize ouvre de grands yeux, la bouche également entrouverte, conservant cet air un peu béat alors qu’elle lui demande s’il n’est pas en train de se moquer d’elle. Quelques secondes passent dans un silence que l’étudiant ne brise pas, trop absorbé par le lutin mutin qui s’accroche désespérément à la tenue de la brune. De nouveau, il finit par tendre dans la main lentement, bien décidé à attraper l’être surnaturel pour l’aider à se remettre en place. « Pourquoi est-ce qu’ils n’existeraient pas ? Nous existons bien, nous, les êtres humains. » Il retient un petit cri quand le dokkaebi dégaine son bâton et lui tape sur les doigts.
« Je crois que tu as dû faire quelque chose qui ne lui plaît pas. Il a l’air de vouloir s’amuser. » A l’évidence, ce n’est qu’une supposition qu’offre Yize à la jeune femme car hormis quelques informations, les dokkaebi ne sont pas vraiment sujets à la discussion. Néanmoins, son aspect grotesque, presque humoristique, a permis avec aisance à Yize d’en reconnaître un. « Est-ce que tu peux le voir, toi aussi ? Il est là, juste à ton omoplate. Il doit vouloir remonter à ton épaule. » Ses lippes rosées s’étirent en un doux sourire, espérant que l’étudiante en face de lui ne va pas s’enfuir à toutes jambes en le prenant pour un illuminé. Il a réellement envie de pouvoir en apprendre davantage sur le gobelin pour ainsi en parler en détails à la réunion du club de paranormal dans lequel il est.


(C) ETHEREAL


Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open 176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 88
MESSAGES : 10074
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 23
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyDim 14 Mar - 15:46
eyes wide open //
février 2021


Il insiste, ne démord pas qu’un de ces fameux être légendaire se trimbale sur son épaule osseuse. Bora frissonne, glacée jusqu’aux os, et s’agite à niveau pour chasser l’intrus invisible, à la fois persuadée qu’il se paye sa tête et horrifiée à l’idée que ce ne soit pas le cas. « Arrête de te foutre de moi, c’est vraiment pas drôle. » Croasse-t-elle, le timbre incertain. Ses mains furibondes froissent le tissu velouté de sa chemise sans rencontrer le moindre dokkaebi. Bora détaille l’interlocuteur, cheveux roses et faciès curieux, il a l’air on ne peut plus sérieux, ce qui n’a pas pour effet de rassurer l’étudiante. Soit il a raison, soit il est totalement à l’ouest, et dans les deux cas, la situation devient gênante. Sa petite danse frénétique n’est pas passée inaperçue dans un lieu aussi peuplé ; des paires d’yeux moqueurs la fixe, se débattant contre une créature fabuleuse. L’inconnu a à nouveau tendu une main, et Bora s’y soustrait une nouvelle fois en exécutant une esquive maladroite. Lui recule en s’écriant avec stupeur, comme s’il venait de recevoir un coup de jus.

Il garde pourtant un ton très calme, observant que le lutin semble avoir un grief à son égard. Mortifiée, Bora s’efforce de retrouver un calme appartenant, ignorant la sensation infâme que son épiderme est parcouru par des milliers d’insectes. « Et qu’est-ce que j’aurais bien pu faire pour froisser un dokkaebi au juste ? » S’irrite-t-elle, les joues enflammées par la sensation des regards dirigés vers eux. « C’est grotesque, ça n’existe pas, évidemment que je ne le vois pas, personne ici ne le voit. » Sa voix s’envole un peu haut, signe de sa panique intérieure. Un murmure réprobateur monte du fond de la pièce. Elle s’incline pour s’excuser, avant de reprendre à voix basse. « Arrête de me mener en bateau, à quoi tu joues, on se connait même pas… » Elle le supplie du regard pour qu’il admette que tout ceci n’est qu’une blague, et qu’ils puissent reprendre leur travail sans que Bora ne doute d’avoir cette maléfique créature dans le dos. « Enlève-le s’il est là, et montre le moi ? » Défit-elle.


(C) ETHEREAL




SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open Fe921358d2143096192433dac6e8905d6887f4b7
AVATAR : choi chanhee (new - the boyz).
POINTS : 3
MESSAGES : 287
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2021
AGE : 20
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyLun 22 Mar - 21:51
eyes wide open // ootd
février 2021

L’étudiante en face de lui l’accuse de se moquer d’elle quand ses intentions, à Yize, sont loin d’être aussi mauvaises que celles du petit démon qui s’évertue à s’accrocher à ses vêtements. Il la fixe d’un air interdit, ses prunelles claires dérivant de ses épaules où s’agrippe toujours le dokkaebi à l’expression de son visage. S’il voulait lui faire une blague, il était vrai qu’elle était de mauvais goût ; sauf que cela n’en est pas. Yize avoue avec aisance percevoir la créature surnaturelle se débattre et gigoter sur le corps de la demoiselle qui, au fur et à mesure de leur échange, paraît de moins en moins rassuré. Mais qui le serait, un gobelin sur l’omoplate ? A son inverse, le jeune homme ne fait pas spécialement attention aux regards qui se sont tournés dans leur direction. Complètement obnubilé par cette présence fantasque qu’il en oublie tout le reste. N’est-ce pas étonnant de tomber sur un tel esprit dans l’université ?
Alors que Yize tend de nouveau la main, que son interlocutrice recule et qu’il se reçoit un coup de bâton sur les doigts, il couine légèrement en massant ses phalanges. A l’évidence, ce qu’il explique ensuite, c’est que l’étudiante a du faire quelque chose déplaisant à cet elfe grossier. « Je ne sais pas, c’est à toi de trouver la réponse. » Réponse évasive tandis qu’il secoue doucement ses doigts. Est-ce que les autres membres du club de paranormal ont déjà eu affaire à une telle rencontre ? « Moi, je le vois. Ce qui n’est pas commun aux yeux des humains n’a rien de grotesque pour autant. » Même s’il voit bien l’agacement peint sur les traits du visage de la jeune femme, Yize demeure calme, car sûr de ce qu’il avance. Il sait qu’il n’est pas fou puisque ses iris perçoivent avec clarté le dokkaebi.
« Tu n’y crois pas vraiment, c’est pour cela que tu n’arrives pas à le voir. » Yize enfouit les mains dans les poches de sa veste noire trop grande, laissant son regard s’étendre sur la créature qui a l’air tout aussi irritée que son hôte. « Je peux essayer de t’aider à le faire partir, si tu veux. » Un délicat sourire orne ses lèvres rosées. La proposition est faite malgré qu’il n’ait jamais tenté ce genre de choses auparavant. Peut-être suffit-il d’aller à l’extérieur et d’exposer le petit démon à la lueur du soleil, par exemple ? Néanmoins, avant d'obtenir une réponse, l'étudiant se faufile rapidement dans les rayonnages afin de dénicher un ouvrage sur les esprits coréens. Les renseignements sont pauvres sur l'internet.


(C) ETHEREAL






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
In the memories that went so far away that I can’t reach I’m looking for you again under the blue moonlight. I will be the light for you in the dark. ☾☾
Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : (bora) eyes wide open 176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 88
MESSAGES : 10074
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 23
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open EmptyMar 7 Sep - 17:15
eyes wide open //
février 2021


Elle se tortille avec embarras, son visage déformé par l’angoisse et le doute. Pour ne rien arrangé, elle peine à réprimer les picotements incessants de sa peau. Son corps semble s’être associé à l’inconnu pour lui faire croire à la présence de ce démon invisible. Bora lutte pour ne pas porter une main à son épaule, juste pour vérifier. Elle refuse de le laisser imaginer qu’elle croit à ses enfantillages… Mais l’autre demeure d’un calme olympien. Si c’est une blague, il est visiblement doté d’un self-control à tout épreuve, car d’autres seraient déjà en train de ricaner compulsivement. Il se contente d’une réponse évasive à sa question, ce qui rajoute encore d’avantage d’agacement et d’inquiétude à la jeune femme ployant déjà sous un trop plein d’émotion. Elle déteste cette situation, elle déteste l’attention sur elle, elle déteste l’air béat et décalé du jeune homme qui semble réellement obnubilé par l’invisible petit diable qu’il prétend voir sur son épaule. Sa remarque sur sa prétendue fermeture d’esprit passe à travers la jeune femme qui à présent jette des regards furtifs sur son épaule, puis sur l’autre, les pommettes écarlate et la lèvre inférieure frémissante.
Elle n’y croit pas, elle est sûre de ne pas y croire, c’est absurde, ça n’existe pas, ce gars est perché. Elle se répète ces paroles rassurantes, préférant croire en l’instabilité mentale de son interlocuteur qu’en la présence d’un dokkeabi. Gamine, ces créatures la terrifiaient, et son frère en profitait largement pour l’effrayer. Elle a beau avoir grandi, la mention des petits monstre la terrorise toujours.

Soudain le jeune homme s’éloigne. Bien trop consciente des regards persistant sur eux, elle saisit l’opportunité de se soustraire aux indiscrets et le suit dans les rayonnages. Elle demeure un instant silencieux, s’assurant frénétiquement qu’ils sont seuls dans l’étroit couloir, tandis que l’inconnu parcours les ouvrages, avant de s’adresser à nouveau à lui. « Ok, fait le partir alors. » Bougonne-t-elle. « Ne va pas croire que je te crois, mais au moins après ça, tu me ficheras la paix j’imagine ? Un bon coup de grimoire sur la tête et on n’en parle plus j’imagine ? » L’ironie ne parvient pas à marsque tout à fait l’impatience de la jeune femme de se voir débarrassée de l’odieuse sensation d’avoir un elfe dansant la polka sur sa clavicule.



(C) ETHEREAL




SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Contenu sponsorisé
(bora) eyes wide open Empty
(#) Sujet: Re: (bora) eyes wide open   (bora) eyes wide open Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: