▲ up▼ down
12345
[+18] Back to you [reita]



 

news 53ème MAJ qui n'attend que toi, ça a un goût de galette des rois et de... fève... ?
:. LIRE L'ANNONCE


COUR DE RÉCRÉ manque d'inspi pour tes rps ? check la foire aux contextes !
:. BANQUE DE CONTEXTES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

EVENT le RP LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
:. INFORMATIONS


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON TWITTER
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  janvier 2021

classement une fois n'est pas coutume : les trois grands classements sont affichés.

quêtes une nouvelle qui va réjouir oncle picsou : de nouvelles quêtes sont disponibles pour te faire gagner encore plus de points !

banque d'idées t'es un peu à sec niveau idée ? pas de soucis, on te fournie en idées cocasses et délirantes dans la banque à rps et en plus, tu peux gagner des points !

roulette notre roulette des résolutions te prédira-t-elle bonheur ou malheur ? fonce vite le découvrir !

ménage attention ! les catégories des logements ont été supprimés et vos rps remis dans la catégorie résidence associée.

flood dépoussièrage du jeu de la rose : offre maintenant une douceur ou bien une claque à dix doigts à qui tu voudras !

news 53ème MAJ qui n'attend que toi, ça a un goût de galette des rois et de... fève... ?
:. LIRE L'ANNONCE


COUR DE RÉCRÉ manque d'inspi pour tes rps ? check la foire aux contextes !
:. BANQUE DE CONTEXTES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

EVENT le RP LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
:. INFORMATIONS


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON TWITTER
Le deal à ne pas rater :
Bose Headphones 700- Casque Bluetooth à Réduction de Bruit, Argent
263.28 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -38%
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – ...
Voir le deal
10.49 €

Partagez

 [+18] Back to you [reita]


 :: seoul :: Gangnam
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 17:53
Back to youJi Hun & Reita
Je baillai comme un fou. L'avion venait d'atterrir et je n'avais qu'une hâte : être à la maison. Etant donné que j'avais accumulé du retard à "cause" de ma pause pour la santé de ma mère, je m'étais fait rattraper par le boulot. J'avais fait en sorte de cumulé pas mal de contrats d'un coup histoire de me dégager du temps en vu de mon opération. Je n'en avais d'ailleurs pas encore parlé avec Reita parce que les fois dernières où nous avions passé du temps ensemble je n'avais pas pensé à évoquer le sujet. Mais là, en l'occurrence ça faisait presque 2 semaines que j'étais en déplacement pour le boulot et on se rapprochait de la greffe qui aurait lieu courant janvier m'avait on dit donc il serait grand temps de lui parler de ce "détail".

Nous nous étions écris pendant quasiment tout les jours depuis que j'avais quitté la maison le 28 décembre dernier pour ma "tournée" de shooting / tournage de pub / défilé...et je me languissais de le retrouver. S'écrire, s'appeler c'était bien mais se voir c'était quand même autre chose...! Bon j'avais évité de l'appeler je devais bien l'avouer parce que quand c'était le cas c'était le soir posé dans le lit de la chambre d'hôtel et ça me donnait des idées salaces d'entendre sa voix...alors les textos c'étaient bien aussi !

Une fois dans le taxi, je lui envoyai un sms pour lui indiquer que je rentrai à la maison. Je vérifiai ma montre : à cette heure là il devait être encore en cours. Ma mère et mon beau père avaient décidés de partir deux trois jours avec l'accord du médecin histoire de se détendre en amoureux...Je ferai donc un retour bien solo, même si j'avais eu ma mère en visio peut de temps après mon atterrissage. J'en profiterai pour prendre une douche et faire une sieste ou l'inverse.

Je réglai la note au chauffeur, attrapait mon bagage et prenait une petite minute solennelle pour admirer la maison. J'aimai partir, voyager, bouger, "les tournées" aussi j'adorai mais il n'y avait rien de plus réconfortant que de retrouver sa maison en fin de compte. C'était stupide et totalement matériel mais j'appréciai toujours de retrouver mon chez moi, mon petit confort, mes odeurs, mes habitudes.
Je montai directement à l'étage, ne pouvant m'empêcher de jeter un oeil vite fait dans la chambre de Reita, l'air de rien. Je souris en attrapant un livre qu'il avait laissé par terre pour le poser sur son lit...ces intellos je vous jure !

J'ouvris la porte de ma chambre, filant tout droit directement vers mon lit pour y déposer mon bagage. Autant tout déballer maintenant, après je n'aurai pas la foi !
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 18:27
Back to youJi Hun & Reita
Presque deux semaines, ça fait presque deux semaines que Ji Hun est absent à cause de son boulot et clairement, j’ai hâte qu’il rentre! En attendant, moi, j’ai repris ma petite routine, en gros, cours et boulot. Je retourne aussi de temps en temps dans la salle de musique pour jouer, comme avant. Je dois bien l’avouer, j’essaie de m’occuper l’esprit pour ne pas trop penser à lui. Depuis sont départ, peu après noël, on s’est envoyé des messages tous les jours mais ce n’est pas la même chose. En parlant de noël, je crois que c’est le meilleur noël que j’ai passé. Bien sûr les autres noël, avec ma famille, après le décès de ma mère, étaient bien aussi. Mais là, c’était différent… Enfin, je parle surtout de la soirée du réveillon, du moins de la soirée que j’ai passé avec Ji Hun. Je ne m’y attendais vraiment pas et… c’était magique! Je me fiche bien que ça fasse niais, dit comme ça, c’est la vérité. Mais depuis qu’il est partit, j’ai un peu de mal à réussir à dormir, j’ai dormi si souvent avec lui avant son départ que j’ai eu du mal à me réhabituer à dormir seul. Être insomniaque n’aide pas vraiment. Du coup j’avais un peu repris mes habitudes de lire avant de dormir.

C’est aujourd’hui qu’il rentre et j’ai hâte de finir les cours pour pouvoir le retrouver! J’ai réussi à prendre ma journée eu Starbucks pour pouvoir rentrer directement après les cours. Nos parents se sont autorisés un petit séjour en amoureux avec l’autorisation du médecin. Quant à Reiko… elle est souvent chez une de ses amies pour le projet qu’elles ont à faire ensemble. Du coup, on sera seuls tous les deux et c’est parfait! Si j’ai toujours apprécié les cours, je dois bien avouer que là, j’ai l’impression que les minutes s’écoulent à une lenteur atroce et je ne peux m’empêcher de guetter l’heure en espérant être enfin délivré des cours! Ce qui finit par arriver et je range aussitôt mes affaires pour sortir du bâtiment et aller prendre le bus. Je l’attends impatiemment, regardant mon téléphone. Ji Hun m’a envoyé un message pour me prévenir qu’il était dans le taxi pour rentrer. Je souris et me sens encore plus impatient. Le bus finit par arriver et je grimpe aussitôt dedans, m’installant sur une place libre.

Le trajet dure une quinzaine de minutes et pour m’occuper l’esprit, je lis. Oui je sais, très surprenant de ma part! Le bus finit par s’arrêter à mon arrêt et je descend aussitôt, j’ai encore cinq minutes de marche avant d’atteindre la maison mais contrairement à d’habitude, je marche bien plus vite, impatient d’arriver. Une fois à l’intérieur, j’enlève mon manteau et mon écharpe, celle que Ji Hun m’a offert, et je monte à l’étage. Ji Hun est visiblement entrain de défaire sa valise. Je m’approche doucement de lui avant de l’enlacer par derrière, posant la tête contre son dos. Je sais que c’est pour son job mais… c’est dur de le voir partir aussi longtemps! Heureusement que les portables existent hein!

-Tu es enfin de retour…

Ce n’est pas un reproche, comme je l’ai dis, je sais que c’est pour son job, même si je n’aime pas son job, et avec l’hospitalisation de sa mère, forcément j’imagine qu’il a du prendre du retard, du coup, je suppose que ça n’aide pas.

-Tu n’es pas trop fatigué?

Je l’admets, je m’inquiétais aussi qu’il puisse trop forcer, c’est bien son genre après tout et puis ce n’est pas un job de tout repos non plus hein. Mais bon, il est de retour et pour moi c’est tout ce qui compte!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 19:47
Back to youJi Hun & Reita
En vrai ça faisait tellement longtemps que je n'étais pas parti comme ça pour le boulot que j'avais presque oublié à quel point c'était fatiguant. Entre les caprices de starlettes de certains collaborateurs, les humeurs du créateur pour lequel vous défilez, le crépitement incessant des flashs et la tonne de maquillage...ce n'était clairement pas de tout repos ! On commençait souvent tôt le matin et ça s'éternisait jusque tard dans la soirée, sans compter le fait que nous sortions souvent le soir au restaurant et/ou dans des clubs.

Heureusement, cette fois ci je n'étais pas tombé sur une équipe trop fêtarde, nous n'avions donc pas enchainé les soirées comme ce pût être le cas autrefois ! Et encore plus heureusement, cette fois ci pas de toxico dans le groupe ! Oui c'était cliché mais c'était la vérité : les mannequins s'en foutaient plein le nez ! Pourquoi ? Pour être dynamique et opérationnel après des heures de boulot consécutives et aussi pour couper l'appétit. J'avouerai qu'il m'ait arrivé une ou deux fois de me droguer au début de ma carrière mais c'était à l'époque ou je n'allais pas bien du tout. J'avais vite compris que ce chemin là ne m'amènerait que des emmerdes et hormis les somnifères, je n'avais plus jamais repris rien d'autre.

Cela faisait d'ailleurs un moment maintenant que je n'avais plus recours à des cachets pour dormir. Enfin...ça m'arrivait encore, en de rares occasions, mais tellement peu qu'au final ça ne comptait pas. Ces deux dernières semaines j'en avais pris qu'une fois, la seule fois où je n'avais pas pu échanger avec Reita avant de me coucher car il était trop tard. Sinon...eh bien j'arrivai à me distraire en "stalkant" son instagram ou en matant les photos que j'avais pris à son insu...voir sa bouille me détendait et m'amusait.

J'étais d'ailleurs sûrement trop accaparé dans mon rangement pour l'entendre se glisser dans ma chambre. Par contre je sus instantanément que c'était lui. Car ça me stressait d'avoir n'importe qui -surtout un homme- qui m'attrape comme ça, par derrière sans que je ne puisse le voir mais avec lui l'angoisse ne durait qu'une seconde ou deux le temps de reconnaitre son toucher. Je posai mes mains sur les siennes avant de me retourner. Je me rendais compte en le voyant et en venant foncer directement sur ses lèvres sans prélude qu'il m'avait manqué bien plus que ce que je ne l'avais envisagé.

J'attrapai ses hanches pour l'attirer vers moi, nous faisant basculer sur le lit, lui sur moi, revenant choper ses lèvres en attrapant sa nuque. Je ne savais pas qu'on pouvait se languir de toucher quelqu'un, ni de son odeur, j'en avais parfaitement conscience maintenant. Je me séparai de ses lèvres après de loooongues minutes de semi apnée dans sa bouche, laissant ma main dans sa nuque, caressant doucement la naissance de ses cheveux, observant son visage planer au dessus du mien.

"Salut toi" Lui fis-je, amusé dans un petit sourire. "...un peu" Je n'allais pas être malpoli et ne pas répondre à sa question voyons. Mon ventre grogna furieusement me faisait hausser un sourcil avant de rire. "...et je meure de faim" Commentai-je. "...et toi, ça va ?"
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 20:09
Back to youJi Hun & Reita
J’ai appris à ne pas le toucher à certains endroits, comme le haut du dos, parce que la seule fois où je l’ai fais, j’ai bien compris que c’était une zone sensible pour lui et pas sensible dans le genre “je suis chatouilleux”. Alors depuis, j’essaie de faire attention à ça. Au début, je n’osais pas non plus faire ce que je viens de faire, de peur qu’il puisse mal réagir mais maintenant, je sais que je peux même si je pense qu’il lui faut tout de même quelques secondes pour se détendre en me reconnaissant. Il ne tarde pas à se tourner face à moi et il ne prend pas le temps de me répondre, fonçant directement sur mes lèvres, j’accueille les siennes avec plaisir, savourant ces retrouvailles. Deux semaines, ce n’est peut être pas grand chose et pourtant, ça me semble être bien trop long. Il nous fait basculer sur son lit, moi au dessus de lui, avant de revenir ravir mes lèvres. Je lui rend son baiser avec autant de passion, heureux de le retrouver enfin. Les messages, c’est bien, mais rien ne vaut la présence de la personne. Tout m’a manqué, ses lèvres, ses bras qui m’enlacent, tout! Mais il est là maintenant et je compte bien en profiter. Il finit par mettre fin au baiser après de longues minutes à m’embrasser, me saluant enfin et répondant à ma question, ce qui me fait sourire.

-Au vu de ton accueil, j’en conclu que je t’ai manqué?dis-je avec un petit sourire

Et pas qu’un peu visiblement et ça me rend heureux de le savoir. Son rire aussi m’avait manqué et je me joins à lui. Je suis reconnaissant qu’il n’y ait que nous deux à la maison, pour toute la journée et toute la nuit. Parce que je peux profiter de ce moment sans interruption! Il me questionne pour savoir si moi ça va. Maintenant qu’il est là, beaucoup mieux! Bon je ne vais pas non plus abuser, je n’étais pas non plus malheureux pendant son absence mais il m’a énormément manqué et devoir dormir seul après m’être habitué à être près de lui… disons que ça a été un peu difficile. Ok, très difficile.

-Ca va, mieux maintenant que tu es enfin de retour!

Et puis clairement, deux semaines d’absence ça veut dire deux semaines sans rien faire! Et avec Ji Hun, c’est clairement impossible de rester deux semaines sans rien faire quand il est là. Du coup oui, je l’admet, ça aussi ça m’a manqué! Quand je vous dis qu’il a déteint sur moi!

-Si tu veux je peux nous cuisiner quelque chose pendant que tu te reposes un peu…

Bah quoi? Je sais cuisiner! Heureusement que je n’ai pas hérité de ma mère de ce côté là… Mais bon, elle ne pouvait pas être parfaite en tout non plus hein…

-Ou alors on peut commander…

Je reste allongé sur lui, ma tête contre son torse. Si je dois être honnête, je n’ai pas du tout envie de bouger pour l’instant mais je me dis qu’il doit avoir besoin de prendre le temps de se poser quand même. Au moins vider sa valise déjà… Pourtant je n’ai pas du tout envie de bouger...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 20:51
Back to youJi Hun & Reita
J'avais beau être crevé et affamé, je n'avais pourtant qu'une envie pour le moment c'était de le regarder et de le sentir contre moi. Après le réveillon nous avions passé beaucoup de temps ensemble, surtout la nuit, un peu comme s'il avait emménagé dans ma chambre en fait donc deux semaines de "coupure" c'était comme se réveiller après une cuite.
Je ne pris pas la peine de répondre à sa question qui me semblait totalement rhétorique vu la façon dont je le couvai du regard et comment mes mains semblait étudier son corps. Je dégageai son front, souriant en coin lorsqu'il me dit qu'il allait mieux depuis que j'étais de retour.

Je noue mes bras autour de son cou et mes jambes autour de sa taille pour "l'écraser" contre moi lorsqu'il propose de faire le repas ou de commander.

"Si tu bouges, je mord" Fis-je à son oreille, faisant claquer mes dents au passage pour mimer ma menace.

Pour le moment je voulais l'avoir contre moi, juste quelques instants. Le temps de caler mon nez dans son cou et de sentir son odeur, de m'en abreuver. Je fermai les yeux quelques instants, profitant tout simplement. Je n'empêchai pas ma bouche de déposer des baisers ça et là dans son cou...trop tentant malgré tout ! Une idée me vint.

"...tu as dormi ici quand j'étais absent ?" J'avoue que je trouverai ça à la fois mignon et sexy. "...dans mes vêtements ?"

Bah quoi ? Il serait aisé d'enfiler un t-shirt ou un pull, de s'y glisser avant de se caler sous les couvertures pour dormir...ou pas d'ailleurs. Je frissonnai. Non ça c'était le genre de fantasme que moi j'entretenais lorsque j'étais "en voyage d'affaire"...c'est d'ailleurs pour ça que j'avais préféré m'en tenir aux textos...le téléphone ça m'aurait trop chauffé !
Je déglutis, prenant sur moi pour nous faire rouler sur le côté doucement afin de me dégager, m'asseyant au bord du lit. Je n'allais quand même pas lui sauter dessus à peine arrivé, qu'est ce qu'il allait penser hein !? Je me tournai vers lui, souriant doucement pour ne pas l'inquiéter avant de caresser sa lèvre inférieure de mon pouce.

"Je vais aller prendre une douche, tu n'as qu'à commander ce qui te plait comme ça on se posera plus tranquillement si ça te va..." Il ne fallait pas que je garde mes mauvaises habitudes sexuelles ! Notre relations n'était pas basée que sur ça et je ne voulais pas qu'il se m'éprenne sur mes intentions envers lui. De la patience. Et un peu d'abstinence ne me ferait pas de mal !
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 21:23
Back to youJi Hun & Reita
Il “m’écrase” contre lui, nouant ses bras autour de mon cou et ses jambes autour de ma taille, me faisant “prisonnier” en me disant que si je bouge, il mord, ce qui me fait rire. Très bien, ce n’est pas comme si j’avais envie de bouger de toute façon! Je suis bien trop installé là, tout contre lui, à sentir ses lèvres dans mon cou. Sa question m’amuse. C’est vrai qu’avant qu’il ne parte, je n’ai pas beaucoup dormi dans mon lit, c’est l’avantage qu’on ait tous les deux notre chambre à l’étage, vu que personne ne monte, je peux dormir dans sa chambre sans problème! C’est vrai que le premier soir, j’ai essayé de dormir dans ma chambre du coup, parce que dormir dans son lit sans lui… disons que ce n’était pas la même chose! Mais j’ai eu du mal à m’endormir et au final, je me suis faufilé dans son lit, parce que son odeur s’y trouvait encore. Ca m’a aidé à m’endormir même si ce n’était pas pareil. Je ris lorsqu’il me demande si j’ai dormis dans ses vêtements. Même s’il est plus grand que moi, on a pas une énorme différence de taille non plus.

-Pourquoi? Ca te plairait de m’imaginer dans tes affaires?

Je commence à le connaître hein… Mais je ne lui en veux pas. Après tout comme je l’ai dis, il a déteint sur moi!

-J’ai dormi ici oui mais pas dans tes vêtements!

Parce que je ne pouvais pas dormir deux semaines de suite dedans et que mettre un vêtement de Ji Hun à laver quand il n’est pas là et bien… disons que je préférais éviter! Il finit par nous faire rouler sur le côté avant de s’asseoir sur le bord du lit. Je ne peux m’empêcher de me sentir touché de le voir si… patient? Comme s’il avait peur que je puisse le prendre mal s’il me sautait dessus dès son retour… alors qu’en fait je n’attends que ça. Bon ok, pas non plus que ça mais… ça fait deux semaines et j’ai envie de plus qu’un simple calin moi… Il me dit qu’il va aller prendre une douche et que je n’ai qu’à commandé ce que je veux, comme ça on pourra se poser tranquille après. Je vous l’ai dis, il essaie de changer certaines choses pour moi, alors que je ne lui ai jamais demandé. Ca me touche, bien évidemment mais je ne veux pas qu’il se force à changer pour moi, parce que je l’aime comme il est, même avec son côté accro au sexe! Enfin tant que ce n’est qu’avec moi quoi, normal!

-D’accord!

Je le laisse aller se doucher et je passe commande, je suis en manque des plats de chez moi alors je commande japonais. Pour l’instant, je vais rester sage, parce que ça me touche de le voir essayer de changer ce côté “pervers” pour moi alors que ça ne m’a jamais dérangé. Mais… je n’ai pas dit que je resterais sage toute la soirée… surtout qu’on est seuls ce soir! Je le laisse se doucher tranquillement, jouant sur mon portable en attendant. Il finit par revenir de sa douche, les cheveux encore humides et je dois me contrôler pour ne pas lui sauter dessus pour l’embrasser. A croire que c’est moi qui vais devenir le plus pervers de nous deux!

-J’ai commandé japonais, j’espère que ça te va?

Quand je vous dis qu’il a finit par déteindre sur moi, je me suis retenu de faire une “blague” salace en disant ça. Je l’accueille près de moi et ne peux m’empêcher de venir l’embrasser, ça m’a tellement manqué ces deux dernières semaines!

-C’était long, deux semaines sans toi… tu m’as manqué…

Enfin, ce n’est pas comme si mes gestes parlaient d’eux mêmes hein...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 22:07
Back to youJi Hun & Reita
Mon dieu que c'était dur de l'entendre dire qu'il avait dormi ici sans sauter sur l'occasion pour lui demander s'il s'était touché dans mes draps en pensant à moi ! J'ai tellement l'image en tête !! Je pris sur moi de lui proposer de commander tandis que je prendrai ma douche, ce qu'il accepta. Être raisonnable n'était pas mon fort je devais bien l'avouer, ça ne l'avait d'ailleurs jamais été. J'étais du genre impatient, à vouloir tout, tout de suite. Mais il fallait que j'agisse différemment. Je n'avais pas envie de gâcher se qui se passait entre Reita et moi pour mes obsessions libidineuses.

Le sexe avait tellement toujours été la solution à tout pour moi que c'était presque inconcevable pour moi de me canaliser de la sorte. Je devais avouer une addiction pour cette pratique mais je ne voulais pas faire fuir mon partenaire. Il m'avait suivi et m'avait cloué le bec plus d'une fois par son attitude, ses paroles ou ses gestes mais...je ne sais pas s'il se rendait compte à quel point j'avais envie. A quelle fréquence. En généralité, avant d'être exclusif avec lui, il n'était pas rare que je m'envoie en l'air un minimum de deux fois par jours ! Mais bon j'éviterai de lui raconter à quel point je "connaissais" le campus hein...

Je pris le temps de prendre une bonne douche, soupirant de bonheur une fois sous le jet d'eau chaude. En fait, j'avais aussi besoin de ça ! Etrangement, je me sentais toujours "sale" après un voyage en avion et la douche était une solution à pas mal de problèmes aussi avouons le ! Une fois détendu et de nouveau "frais", j'essorai rapidement mes cheveux, nouant une serviette autour de ma taille pour retourner me changer dans ma chambre. Chambre que Reita n'avait pas quitté...est ce que je vous explique à quel point c'est compliqué d'être à moitié nu devant lui et de repousser "mes démons" ?

"J'adore manger japonais..." Est ce que j'avais répondu ça d'une voix un peu trop "engagée" pour parler de bouffe ? Sûrement !

Mais je n'eus pas le temps de m'étendre sur ce sujet car Reita revint quérir mes lèvres l'espace d'un très -trop- court instant. Je lui souris, tirant sa joue comme un gosse.

"Je suis rentré maintenant" Je le relâchai, me tournant vers ma penderie pour attraper de quoi me changer.

Je fis comme à mon habitude, laissant la serviette glisser jusqu'au sol, enfilant un bas de jogging directement sans sous vêtements -ouais la liberté !-, ne pensant même pas au fait que j'avais été nu -de dos certes !- devant Reita l'espace d'un instant...Ceci étant dis ce n'est pas comme s'il ne m'avait jamais vu à poil hein. Je me retournai vers lui, restant à distance au niveau de mon placard cependant.

"On pourrait...mettre un film ou quoi le temps que la commande arrive..." Se distraire, éviter que je lui saute dessus pour le dévorer par exemple quoi.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 22:40
Back to youJi Hun & Reita
Je le reconnais, c’est difficile de ne pas lui sauter dessus, surtout qu’il n’est “vêtu” que d’une serviette! Mais je prends sur moi et je l’observe venir s’asseoir à côté de moi, ce qui est encore plus tentant! Sa réponse me fait sourire et clairement, je ne pense pas qu’il parle de bouffe hein… Sérieux, pourquoi c’est si dur de ne pas lui sauter dessus? Plus encore quand je l’observe se changer. Le voir nu me donne plus d’une idée d’activités hein… Mais là encore je prends sur moi. Sérieux, pourquoi je m’oblige à prendre sur moi alors que j’ai terriblement envie de lui sauter dessus, là, tout de suite? C’est stupide! En plus ça fait deux semaines, c’est un supplice sérieux! Surtout en le voyant torse nu comme ça, les cheveux encore humides… J’essaie de me concentrer sur ce qu’il dit plutôt que sur le fait qu’il soit à moitié nu mais merde c’est pas simple! Mettre quelque chose en attendant que la commande arrive? La commande? Quelle commande? Ah oui, la bouffe. Ouai enfin là maintenant c’est d’autre chose que j’ai faim et c’est bien difficile de me concentrer sur autre chose. Je dois mettre toute la volonté que j’ai, c’est à dire très peu, pour répondre.

-Un film, oui…

Ouai sauf que je m’en bats les steak de mettre un film ou de la commande, je n’arrive pas à détacher les yeux de lui. Je n’ai même pas le temps de réaliser ce que je fais que je suis déjà entrain de dévorer ses lèvres. Tant pis, l'abstinence ça ne sera pas pour tout de suite hein! Et puis merde, deux semaines c’est déjà bien assez hein! Mon baiser se fait plus exigeant tandis que l’une de mes mains glisse sur son torse. Bordel, sérieux comment j’ai fais pour tenir deux semaines sans lui? Je n’en reviens pas de cet exploit! Mes lèvres dérivent dans son cou avant de m’écarter légèrement pour reprendre ma respiration.

-Je crois que j’ai mieux qu’un film… Deux semaines sans toi, c’était bien trop long!

Beaucoup, beaucoup trop long et tant pis si c’est moi le pervers désormais, je le veux, là, maintenant! Je pensais mettre le pantalon moulant rien que pour lui mais ça sera pour une autre fois, là c’est un peu trop tard.

-Sans pouvoir t’embrasser… sans pouvoir te toucher…, ma voix se fait plus sensuelle.

Je viens à nouveau ravir ses lèvres, maltraitant sa lèvre inférieure, mes mains se promenant allègrement sur son corps… Je ne suis pas accro au sexe, c’est à Ji Hun que je suis accro, nuance!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 23:12
Back to youJi Hun & Reita
En vérité, je pense que je suis tellement concentré sur le fait de ne pas passer pour le pervers de service que je ne fais pas réellement attention à Reita. Enfin, je ne comprend pas ses regards plus qu'évident pourtant, les prenant simplement pour une "hallucination" de mon "incube" intérieur. Mais bien entendu je ne peux carrément pas le rater lorsqu'il vient presque me sauter dessus alors que j'étais resté à bonne distance. Je halète déjà alors qu'il vient juste de poser ses mains sur mon torse...mais le pire c'est ses mots. Ses mots qui font tellement écho à mon ressenti et qui me font frissonner jusqu'au bout de mes orteils.

Bon bah j'annonce officiellement que ma conscience a lâché les chevaux. Je le retourne face au mur de la penderie, laissant mes mains courir sous son haut, sur son jean, le faisant valser à une vitesse incroyable. Ma bouche ravage son cou tandis que je passe mes mains sous l'élastique de son boxer pour le faire tomber au sol, venant déjà titiller son entrée.

"Tu me fais confiance ?" Lui fis-je le souffle court au creux de l'oreille.

Lorsqu'il approuva, je ne tenais déjà plus, me délestant du bas de jogging que j'avais précédemment enfilé, le laissant glisser sur mes genoux. Je le pris comme ça, contre le mur, sans protections à moitié déshabillés. C'était la première fois que nous le faisions sans préservatifs et j'avoue que j'avais oublié ce que ça faisait...putain c'était incomparable ! Bien sur que je savais que j'étais clean, j'avais toujours fait attention, et au delà de ça je m'étais fait testé récemment aussi dans ce but précis justement...Bon je n'avais pas pensé que je lui "présenterai la chose comme ça" mais là je n'y tenais plus.

"...putain" Fut la seule chose que je fus capable de sortir tandis que je m'adonnai à mon activité purement bestiale contre le mur.

J'embrassai, mordais et suçai son cou avec avidité, cherchant surement à le dévorer. Je tenais sa hanche d'une main pour avoir une meilleure prise et de l'autre je le caressai avec la même passion explosive qui m'habitait. Je ne savais plus trop si les gémissements venaient de lui ou de moi, toujours est il que ça ne dura pas bien longtemps. La passion m'emporta rapidement...en effet ça faisait bien trop longtemps. Je repris mon souffle quelques instants, ma tête posée contre sa nuque avant de le retourner de nouveau vers moi.

"Ca va...?" Soufflai-je inquiet. "Je ne t'ai pas fait mal ?"

©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptySam 9 Jan - 23:42
Back to youJi Hun & Reita
Il ne me répond pas, préférant inverser nos positions avant de me tourner de sorte à ce que je sois face contre le mur de la penderie. Je frissonne en sentant ses mains glisser sur mon torse. Mon jean ne fait pas long feu et il en est de même pour mon boxer. Je gémis déjà en sentant sa main titiller mon “entrée”. Sa question me prend au dépourvu. Est-ce que je lui fais confiance? Bien sûr que je lui fais confiance! Sinon on n’en serait pas là, on n’aurait pas cette relation qu’on a aujourd’hui. Je lui fais confiance comme je sais qu’il me fait confiance. Alors je lui fais un signe de tête et à peine quelques minutes plus tard, je le sens me pénétrer sans grande douceur mais c’est ce dont j’avais envie, là, tout de suite. Je suis tellement pris dans l’instant que je n’ai même pas relevé qu’il ne s’est pas protégé. Je gémis en sentant ses lèvres dans mon cou, et ses mains partout sur mon corps tandis qu’il me prend comme ça, presque sauvagement, contre le mur de la penderie. Bordel, c’est tellement bon! Tellement bon de le retrouver! C’est encore meilleur que les fois passées, ce qui ne me paraissait pas possible. Je gémis sans retenue, ne me souciant pas qu’on puisse nous entendre puisqu’on est seuls.

C’est court, mais intense et bordel, qu’est-ce que c’est bon! Nous reprenons tous deux notre souffle avant qu’il ne me tourne pour que je sois de nouveau face à lui. Il me demande si ça va, visiblement inquiet d’avoir pu me faire mal. Je lui souris, heureux avant de venir l’embrasser tendrement, passant mes bras autour de son cou, me collant un peu plus contre lui. J’aime ces moments avec lui, j’aime le sexe tendre mais j’aime tout autant ces moments un peu plus “sauvage”.

-Je vais parfaitement bien. C’était parfait…

Après quasiment deux semaines sans le voir, sans même pouvoir le toucher, le retrouver et partager un tel moment, intense et presque bestial, avec lui, c’est parfait. Je ne veux pas non plus qu’on pense que notre relation est basé que sur le sexe, parce que c’est loin d’être le cas. Mais deux semaines sans lui, sans pouvoir l’embrasser, le toucher… j’avais besoin de le retrouver comme ça! Je l’enlace, posant ma tête sur son torse.

-Je ne pensais pas que ça pouvait être encore meilleur que les fois précédentes, ou alors c’est parce que j’ai passé deux semaines sans te voir?

Je suis tellement dans l’instant que je n’ai toujours pas remarqué qu’il ne s’était pas protégé, ne me rendant même pas compte que sa question étant sans doute dû à ça, justement. Je profite juste du moment présent, heureux...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyDim 10 Jan - 18:05
Back to youJi Hun & Reita
J'avais envie de lui souvent. Quasiment tout le temps en fait. Je le trouvai désirable à un point qui me paraissait inconcevable parfois. Pourtant dieu sait comment j'avais pu le trouver banal au début en le rencontrant. Physiquement, il ne ressemblait en rien aux hommes avec qui j'avais pu coucher et ça me convenait parfaitement. Parce qu'il était juste lui. Tout comme je n'étais pas un trophée pour lui, il n'était pas un nom de plus dans ma liste pour moi. Ce qu'on partageait, c'était unique. Jamais je ne m'étais autant dévoilé à quelqu'un avant lui. Bien sur, il ne savait pas tout et il ne saurait peut être jamais tout mais c'était suffisant pour l'instant. Il était juste ce que j'avais besoin.

Et là encore j'avais besoin de lui, de le sentir, de le toucher. Parce qu'il m'avait manqué. Parce que ma peau c'était langui de la sienne et que ma langue avait oublié son goût. Alors ce n'était certainement pas ma meilleure performance sexuelle mais je n'avais pas pu me retenir un instant de plus. Son sourire et son baiser me rassurèrent, j'avais toujours peur de lui faire mal malgré moi, emporté par la passion...je sais que si c'était le cas je n'arriverai pas à m'en remettre. Je caresse ses cheveux doucement lorsqu'il pose sa tête contre mon torse et je souris à ses paroles.

"Peut être parce que je connais de mieux en mieux tes points faibles ?" Lui glissai-je malicieusement à l'oreille.

Je laissai ma main courir le long de son dos jusqu'à ses fesses et ma bouche revint se glisser sur sa mâchoire puis dans son cou.

"....il me semble qu'une douche s'impose..." Avec et sans préservatifs ce n'était pas la même chose en terme "d'hygiène" hein mais au delà de ça...j'avais envie d'une excuse pour le toucher encore.

Je le soulevai comme s'il ne pesait rien, enjambant mon jogging pour éviter de me casser la gueule et je l'entrainai avec moi dans ma salle de bain pour le reposer là.

"On ne va pas avoir besoin de ça..." Commentai-je en le débarrassant de son chandail avant de le pousser dans la douche.

J'allumais l'eau, laissant déjà mes mains glisser sur son corps. Mes doigts s'aventurèrent entre ses fesses.

"...va falloir nettoyer tout ça..." Ma bouche glissai sur son cou, ses clavicules. "...et ça aussi..." Fis-je en faisant dévier une main sur son bas ventre collant.

Je vins ravir ses lèvres presque sauvagement en l'entrainant sous le jet d'eau avec moi. La dernière fois qu'on l'avait fait ici je m'en souvenais parfaitement...ça avait été tellement...salace ! Mes dents mordirent doucement sa lèvre inférieure avant d'accrocher son regard pour me mettre à genou devant lui. Je ne le lâchai pas du regard tandis que j'embrassai sa peau. Son nombril, ses hanches, son aine...je glissai inexorablement vers sa virilité que j'accueillais en bouche pour un baiser des plus sensuel. Mes doigts venaient le masturber juste , faisant des vas et viens en lui, cherchant à le rendre fou de désir, brûlant comme je pouvais l'être à chaque fois.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyDim 10 Jan - 18:39
Back to youJi Hun & Reita
Je souris à ses paroles. C’est sûr qu’à force, il doit bien les connaître mes points faibles! Tout comme je commence à connaître les siens. Même si j’ai bien compris aussi qu’il aimait que je “prenne” les commandes, cette facette de moi même dont je n’avais même pas conscience à vrai dire et qu’il est le seul à connaître.

-Peut être oui…

Je frissonne en sentant ses lèvres glisser dans mon cou tandis qu’une de ses mains s’aventure de nouveau sur mes fesses. Effectivement, une douche s’impose! Et à bien y réfléchir, je me rends compte que par rapport aux autres fois, il y a quelque chose de différent, peut être ce que je sens au niveau de mon anus? Oui oui, je viens juste de m’en rendre compte mais je n’ai pas vraiment le temps de faire un commentaire que Ji Hun me porte pour m’emmener dans sa salle de bain, enfin je devrais plutôt dire “notre” salle de bain en fait. J’y passe sans doute plus de temps que dans l’autre maintenant… Il me repose avant de m’enlever mon haut, déclarant qu’on n’en aura pas besoin. Tu m’étonnes… Il me pousse dans la douche, ses mains glissant aussitôt sur mon corps et je frissonne, me mordant la lèvre en sentant ses doigts s’aventurer juste “là”. J’avais donc raison, il n’a pas utilisé de préservatif cette fois-ci et je comprends mieux le sens de sa question du coup.

Il vient m’embrasser presque sauvagement et je ne peux m’empêcher de gémir contre ses lèvres. Il m’a tellement manqué! J’espère ne plus avoir à supporter une aussi longue absence… Quoique vu les retrouvailles, je ne suis plus très sûr… Je le regarde s’agenouiller devant moi, frissonnant en sentant ses lèvres descendre doucement sur mon corps avant de me prendre en bouche. Je sens sa main s’aventurer juste “là” et ses doigts commencer à faire des va-et-viens, me rendant encore plus fou de désir, si tant est que c’est possible tellement je le désire déjà! J’ouvre la bouche, cherchant à trouver de l’air, tremblant de toute part sous l’effet du plaisir. Mes jambes menacent bien vite de lâcher alors je m’accroche aux cheveux de Ji Hun, le poussant à accélérer la cadence tandis que je gémis de plus belle.

-Ji Hun! C’est bon!

Tellement bon bordel! Comment j’ai fait pour supporter son absence aussi longtemps? Je suis littéralement accro à lui, à un point que je ne pensais même pas imaginable! Le plaisir me consume de toute part tandis que je sens toujours ses doigts s’activer en moi et sa bouche, bordel sa bouche et cette langue! Heureusement qu’il n’y a que nous à la maison parce que je peux vous dire qu’on doit m’entendre dans toute la maison pour le coup! Tant que ce n’est pas non plus tout le quartier qui m’entend… Lorsqu’il remonte vers moi j’embrasse sauvagement ses lèvres, me collant à lui comme si je ne pouvais jamais être assez proche de lui. C’est encore tout tremblant de plaisir que j’inverse nos positions, venant le plaquer contre le mur, l’embrassant avec passion avant de descendre le long de son torse, le couvrant de baiser, laissant ma langue glisser lentement sur sa peau avant de finir complètement à genoux devant lui. Je joue quelques secondes avec son nombril, levant finalement les yeux vers lui, avant de le prendre en bouche à mon tour...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyMar 12 Jan - 18:04
Back to youJi Hun & Reita
Je fais en sorte de le satisfaire un maximum, attentif au moindre son qu’il pouvait faire, à la moindre de ses expressions. J’aimai le voir perdu dans le plaisir, gémissant, se tordant, cherchant une prise à laquelle se raccrocher. Alors je le torturais encore plus, accélérant les mouvements de vas et viens, ne lui laissant aucuns répits. Sa main s’accrocha à mes cheveux et moi je ne le quittai toujours pas des yeux tandis que je le sentais proche de l’extase à nouveau.

Je remontais vers lui avant qu’il ne vienne, ne voulant pas le laisser “partir” comme ça. Je m'empare de ses lèvres, le collant toujours plus contre moi, cherchant à ne faire qu’un avec lui si c’était possible. Je cherchais son goût du bout de la langue, mes mains glissant sur son corps, accrochant ses fesses, le frottant contre moi. Ça m'avait manqué de ne pas pouvoir le toucher à ma guise. De ne pas dormir avec lui. De ne pas me réveiller avec sa bouille endormie face à la mienne. De ne pas me réveiller plus tôt pour l’observer dormir.

Il se détacha de moi pour inverser nos positions et je ne peux que sourire de son air inquisiteur. Je sais maintenant qu’il aime bien prendre les rênes et je pense qu’il a parfaitement compris que ça me rend fou qu’il fasse ça. Il glisse en une myriade de baisers le long de mon corps avant de se retrouver à genoux devant moi, me rendant “la faveur” que je venais de lui faire. Je ne pu qu’émettre un son rauque lorsqu’il me prit en bouche. A ce “petit jeu” là aussi il devenait très doué.

Je me dégageai de lui sentant la passion m’emporter. Je ne perdis pas une seconde avant de le soulever, mes mains sous ses fesses, le prenant contre le mur de la douche.

Rei...” Soufflai-je.

Là non plus je n’allais pas faire long feu, tant pis, ce n’est pas aujourd’hui que je battrai un record en terme de durée mais...c’était trop bon pour moi et ça faisait trop longtemps pour mon corps ! J'accélérais les vas et viens, ma bouche était dans son cou, mordant, suçant...je ravageait ses lèvres comme je le pouvais, mes ongles s’enfonçant dans la peau de ses fesses. Je vins dans un râle rauque tout contre ses lèvres.

Je le gardai dans mes bras encore, redescendant en pression, reprenant mon souffle, mon front contre le sien. Au-delà du fait de me “reprendre” après nos ébats, je profite surtout de cet instant pour l’enlacer et le sentir contre moi, fermant les yeux pour m’abreuver de son contact qui m’avait fait défaut ces deux dernières semaines.

Tu m’as manqué aussi” Lui soufflai-je doucement, comme si je lui avouai un secret. Parce que c’était vrai et que je ne lui avais pas vraiment dit même si mon attitude le laissait penser.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyMar 12 Jan - 19:40
Back to youJi Hun & Reita
Je m’applique à la “tâche”, souhaitant lui donner un maximum de plaisir mais Ji Hun se dégage pour me venir me soulever avant de me prendre contre le mur de la douche. Je gémis sous ses assauts, m’accrochant à lui, venant chercher ses lèvres, embrassant sa nuque. Bordel c’est tellement bon de le retrouver! Et maintenant je peux l’affirmer, je sens bien la différence par rapport à lorsqu’il se protégeait. Il ne tarde pas à venir dans un râle rauque et je le suis de peu, cherchant ensuite à retrouver une respiration normale. Ji Hun me garde dans ses bras, contre lui et j’apprécie ce moment de tendresse après le sexe. Il m’a terriblement manqué pendant son absence, ce n’était pas si long deux semaines et pourtant ça m’a parut interminable! Je souris à ses paroles, je me doute bien que je lui ai manqué mais l’entendre me le dire me rend vraiment heureux. Je viens trouver ses lèvres pour un baiser tendre. Je sais que je lui ai manqué au moins autant qu’il m’a manqué. Je sais que c’est son boulot mais je ne peux m’empêcher d’espérer qu’il n’aura plus à s’absenter aussi longtemps…

-Quand est-ce que tu l’a fais? Que tu t’es fait testé?

Parce que c’est évident qu’il a dû le faire avant qu’on ne le fasse sans protection et là aussi, ça me touche parce que je me doute que je dois être le premier avec qui il le fait sans protection. Ca prouve à quel point notre relation a évolué et à quel point je compte pour lui et ça me rend d’autant plus heureux. Je vais enfin pouvoir à nouveau partager ses nuits, le voir au réveil, être avec lui, tout simplement… C’est là que je me réjouis que ma chambre soit près de la sienne, parce que comme ça, on n’a pas besoin de craindre que quelqu’un vienne dans sa chambre et nous voit. Même si je m’en veux un peu de mentir à mon père et ma soeur mais pour l’instant, c’est mieux comme ça et ça me convient très bien tant que je peux être auprès de lui…

-Le repas ne devrait pas tarder a arriver…

Je l’avais complètement oublié mais il vaudrait quand même mieux qu’on puisse accueillir le livreur quand il sera là quoi… J’ignore combien de temps il s’est passé depuis que j’ai commandé, j’ai perdu la notion du temps parce que tout ce qui m’importe, c’est d’être de nouveau avec lui. Je pourrais passer la soirée à être dans ses bras, à l’embrasser encore et encore pour pouvoir rattraper ces deux semaines d’absence. Mais il faut quand même qu’on mange à un moment donné même si pour l’instant, il me semble bien plus appétissant que n’importe quel plat japonais et je n’ai clairement pas envie de quitter ses bras tout de suite…

-Mais je n’ai pas envie de quitter tes bras tout de suite…

Ca fait niais mais c’est la vérité...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyVen 15 Jan - 15:38
Back to youJi Hun & Reita
C'est tellement bon. Pas juste le sexe. Le sentir contre moi. Retrouver son odeur, son grain de peau. Le son de sa voix. Vous savez que c'est ce qu'on oublie en premier ? La voix d'une personne. On pourrait toujours se rappeler des détails insignifiants, au bout d'un temps, on oublierai toujours le son que faisait la personne en parlant. Alors oui sa voix m'avait manqué. Aussi stupide, niais et con que ça pouvait sonner, c'était la plus simple des vérités. Mais je ne m'étendrai pas là dessus avec lui. Je n'étais pas du genre sentimental. Et un "tu m'as manqué aussi" c'était le max de mes capacités voyez vous.

Reita se serra aussi un peu plus contre moi, ne cherchant pas à poser les pieds à terre, profitant comme moi de ce contact retrouvé. Il fini néanmoins par m'interroger sur la nature de nos "nouveaux" rapports. Je souris en coin dans son cou.

"Juste avant de partir" Quand j'étais à l'hôpital j'en ai profité pour faire un checkup complet...

Putain l'hôpital ! Fallait que je lui parle de mon don d'organe aussi ! Sérieux on pourrait croire que j'en fait un secret mais je n'ai jamais vraiment l'occasion de mettre ça sur le sujet...Et ce n'est pas là, tout aussi nu que lui que j'allais le brancher sur mon opération ! Tant pis, un peu plus tard...je n'avais pas envie de gâcher le moment et de l'inquiéter inutilement. C'était une opération bidon, même si je devrai être alité deux trois jours mais je ne voulais pas qu'il se prenne la tête pour ça. Et surtout pas là, juste après qu'on se soit retrouvé !

Je déposai quelques baisers dans son cou lorsqu'il me rappela que le repas n'allait pas tarder : ah oui tiens j'avais presque oublié ce détail ! Je rigolai cependant lorsqu'il m'avoua qu'il n'avait cependant pas très envie de quitter mes bras. Je remontai mon visage vers lui, frôlant volontairement mon nez contre le sien.

"Hmm...pas grave on ira chercher la commande comme ça...le livreur a sûrement dû voir pire dans sa carrière..." Fis-je taquin.

Mais comme l'avais prédit mon nippon préféré, la sonnette retenti quelques secondes plus tard. Je haussai un sourcil, joueur à l'intention de Rei avant de le poser sagement sur le sol.

"Toi tu te douches tranquille et moi je m'occupe du reste..." Je déposai un baiser sur ses lèvres avant d'enrouler une serviette autour de ma taille.

J'allais donc récupérer la commande, et le livreur...enfin plutôt la livreuse fut quelque peu décontenancée par ma tenue, ce qui m'amusa quelque peu. Je m'empressai de rejoindre le nippon qui venait tout juste de s'enrouler dans une serviette. Je soupirai.

"Dire que je pensai être suffisamment rapide pour finir la douche avec toi..." Fis-je feignant d'être abattu. J'attrapai le côté de sa serviette pour la faire tomber au sol, faisant de même avec la mienne tout en posant notre commande sur l'évier. Je le collai contre moi, laissant courir mes mains de son dos jusqu'à ses fesses. "Interdiction de porter des vêtements aujourd'hui...je veux pouvoir manger à volonté..." Glissai-je dans son oreille avant d'en mordiller le lobe, sourire taquin aux lèvres.


©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyVen 15 Jan - 16:01
Back to youJi Hun & Reita
Juste avant de partir… Donc il y a plus ou moins deux semaines. Ca me touche vraiment qu’il ait fait ça parce que, pour moi, même si je m’en doutais déjà, ça veut dire que c’est vraiment sérieux entre nous et ça me rend vraiment heureux. Alors même si ça n’est pas forcément grand chose, pour moi c’est déjà beaucoup. Je ris lorsqu’il me dit qu’on aura qu’à aller chercher la commande comme ça, je n’imagine même pas la tête du livreur si vraiment on faisait ça! Et puis j’ai beau être moins “coincé” qu’avant, ou je ne sais quoi, je ne pourrais jamais aller jusque là non plus hein… Mais je n’ai pas vraiment le temps de lui répondre que la sonnette retentit, bon ben je n’avais pas tort visiblement. Il s’est déjà écoulé si longtemps depuis ma commande sérieux? Ji Hun finit par me poser sur le sol, me disant de prendre ma douche tandis qu’il s’occupe du reste. Je le laisse donc aller récupérer notre repas tandis que je prends une douche bien mérité. C’est sûr, le sexe sans protection c’est autre chose mais au niveau de l’hygiène aussi c’est autre chose hein! Même si je ne m’en plains pas pour autant, bien au contraire… Le temps que je prenne une bonne douche, Ji Hun finit par me rejoindre tandis que je viens juste d’enrouler une serviette autour de ma taille. Ses paroles me font sourire.

-On peut toujours en reprendre une ensemble tu sais…

Petit sourire en coin qui veut tout dire hein… Enfin il ne faudrait pas qu’on abuse trop non plus hein, j’aimerais quand même être encore capable de marcher demain moi! Mais je ne garde pas ma serviette très longtemps puisqu’il me l’arrache déjà, posant le repas sur l’évier tandis qu’il fait de même avec la sienne. Je viens l’embrasser lorsqu’il m’attire tout contre lui, frissonnant en sentant sa main glisser le long de mon dos pour atterrir sur mes fesses. Sérieusement? On se la joue nudiste maintenant? Enfin ce n’est pas comme si ça m’étonnait venant de lui et puis on est seuls à la maison donc ça va… Si je suis assez à l’aise pour faire ça avec lui, par contre ne comptez pas sur moi pour aller dans un club nudiste hein! Je pose la main derrière sa nuque pour attirer son visage près du mien, l’embrassant tout en me collant un peu plus contre lui. J’approche ensuite les lèvres de son oreille.

-Par quel "plat" japonais veux tu commencer, hm? je susurre, aguicheur au possible.

Oui bon certes j’ai dis que je voulais être encore capable de marcher demain mais… mais deux semaines sans lui c’était bien trop long et j’ai envie de rattraper ce temps perdu moi! Surtout que c’est plus compliqué quand on est pas seuls à la maison, même si ce n’est pas vraiment ça qui nous empêche d’être ensemble au final, sinon je ne passerais pas mes nuits avec lui!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 511
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyMar 19 Jan - 23:30
Back to youJi Hun & Reita
Je déclare officiellement ouverte la journée sans fringues ! Est-ce que derrière cette proposition j’avais des pensées peu louables ? Tout à fait ! Mais ceci étant dit, vu l’entrain de mon partenaire durant nos ébats, je doute que l’idée lui déplaise ! D’ailleurs en parlant du loup...Reita m’attira un peu plus vers lui pour m’embrasser et je me laissai faire, caressant toujours ses fesses. Je souris en coin lorsqu’il me demande par quel plat je préfère commencer...ce garçon me connaît décidément trop bien. Je le soulève sans crier gare pour le poser sur le rebord de l’évier avant de lui écarter les cuisses. Mon sourire lubrique ne fait aucun doute sur mes intentions tandis que mon visage se faufile vers son centre du plaisir. J’avais déjà choisi mon premier plat : lui.

***

Je fus pris d’un bâillement, allongé sur le lit, Reita à mes côtés. Nous avions fini par quitter la salle de bain et atterrit dans la chambre pour un repos bien mérité. La “faim” s'était tari au bout d’un moment et le vrai appétit avait pris le dessus. Voilà pourquoi, on était en train de manger comme deux clandestins sur le lit.

C’est quoi ça déjà ?” Fais-je en désignant un plat que je ne connaissais pas vraiment. “Du chat c’est ça ?” Ne puis-je m’empêcher de le taquiner.

Chat ou pas, c’était bon ! A vrai dire je n’y connaissais pas grand-chose en cuisine japonaise, hormis les classiques quoi. D’ailleurs ça m’étonnait que personne n’ait jamais pensé à cuisiner traditionnel dans cette maison alors qu’il y avait quand même plus de nippons ici que de coréens hein ! Je me tournais un peu sur le côté pour regarder Reita manger et admirer ses courbes totalement dénudées...qu’est ce que j'aime mon idée ! Je me porterai garant de son hygiène personnelle s’il venait à faire tomber de la sauce ou quoi sur son corps hein...! Enfin bref ! Je m’appuis sur mon coude.

“[color=#ff9966]Tu sais que je t’avais parlé que je passerai des tests de compatibilité pour la transplantation de ma mère ?” Repris-je plus sérieusement. “Bah...du coup je peux être donneur pour mon rein donc...je me fais opérer à la fin du mois” J’avoue que ça me stressait un peu...j’allais être endormi volontairement en la présence d’autres personnes, des personnes que je ne connaissais pas et...je n’aurai aucuns moyens de “contrôler” ce moment...en soit, ce fait m’inquiétais plus que de vivre avec un rein de moins. Mais bon...je n’allais pas l’inquiéter inutilement ! Je lui souris donc. “Du coup tu devras t’occuper de moi après mon opération, être mon infirmière personnelle tu vois...
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ [+18] Back to you [reita]  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 1
MESSAGES :  ⊱ 499
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  EmptyMer 20 Jan - 14:03
Back to youJi Hun & Reita
Je ne pensais clairement pas pouvoir être un jour accro au sexe mais au fond, ce n’est pas au sexe que je suis accro mais à lui! Il ne met pas longtemps avant de prendre sa décision, me soulevant en guise de réponse pour venir me poser sur le rebord de l’évier, écartant mes cuisses tandis que je le regarde faire avec un sourire. Visiblement, il a choisit son plat: moi.

***


On a finalement atterrit dans la chambre, sur le lit plus précisément. Notre “appétit” sexuel étant rassasié, c’est au tour de notre estomac de se faire plaisir! Comme Ji Hun l’a “ordonné” ni lui ni moi même ne portons de vêtements. Ca fait bizarre même si ce n’est clairement pas la première fois que je me retrouve nu devant lui ou même que je le vois nu moi même. D’ailleurs à bien y songer, je crois que je l’ai vu nu bien avant qu’on couche ensemble, à moins qu’il ne portait un caleçon cette nuit là? Je ne suis plus tout à fait sûr mais ça n’a pas grande importance, je préfère éviter d’y repenser, je n’aime pas me rappeler son état à ce moment là. Ji Hun me demande finalement ce que c’est que ce plat, avant de dire que c’est du chat. Tss! Je sais bien qu’il me taquine, je le connais bien maintenant.

-Ce sont des gyozas et non ce n’est pas du chat! Il y en a au bœuf et d’autres à la crevette.

J’ai pris plusieurs plats sans pour autant abuser, on n’est que deux après tout mais j’avais envie de manger japonais, j’avoue que la cuisine japonaise me manque un peu même si, contrairement à lorsque je suis arrivé ici, je n’ai plus envie de partir. Ji Hun reprend finalement la parole et j’acquiesce lorsqu’il me demande si je me souviens du jour où il m’a dit qu’il allait passer les tests pour voir s’il pouvait être donneur pour sa mère. A vrai dire, j’ai voulu lui poser la question, le jour où on a été acheté les décorations de noël mais je n’ai pas osé, de peur de gâcher le moment. Et ensuite? Disons que je n’ai jamais vraiment trouvé le bon moment pour aborder le sujet. Ji Hun m’annonce alors qu’il est compatible et que l’opération aura lieu à la fin de ce mois-ci. J’avoue que je suis un peu pris de court, à la fin du mois… ça me paraît vraiment proche. Pas que je sois contre, à sa place j’aurais fais la même chose! Seulement il me dit ça alors que la greffe est pour bientôt, j’avoue que ça me perturbe un peu. Ca reste une opération après tout, le risque zéro n’existe pas… Mais ça reste Ji Hun et forcément le voilà à “plaisanter” de nouveau. J’écarte le repas, me rapprochant un peu plus de lui.

-Tu sais que je suis en école de médecine et non en école d’infirmières, hm?

C’est sûr que ça reste relativement différent même si ça reste dans le même domaine.

-Mais je me ferais un plaisir de te soigner!

Même s’il ne me l’avait pas demandé d’ailleurs, je compte bien m’occuper de lui après son opération. Mais si la greffe a lieu à la fin du mois, il va devoir faire attention à ne pas tomber malade ou chopper quelque chose, parce qu’au moindre petit truc, la greffe peut être annulée. J’admets que ça m’inquiète un peu, ça reste une opération même si maintenant, c’est une opération assez bien maîtrisée. Rien que de savoir la date, maintenant je n’ai qu’une hâte, que ce soit passée et qu’il aille bien!

-Est-ce que… ça te stresse?

Ca serait compréhensible après tout, ce n’est pas rien quand même!

©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
[+18] Back to you [reita]  Empty
(#) Sujet: Re: [+18] Back to you [reita]    [+18] Back to you [reita]  Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: