▲ up▼ down
12345
(( carrot cake edition, zhang lei ))



 

news 53ème MAJ qui n'attend que toi, ça a un goût de galette des rois et de... fève... ?
:. LIRE L'ANNONCE


COUR DE RÉCRÉ manque d'inspi pour tes rps ? check la foire aux contextes !
:. BANQUE DE CONTEXTES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

EVENT le RP LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
:. INFORMATIONS


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON TWITTER
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  janvier 2021

classement une fois n'est pas coutume : les trois grands classements sont affichés.

quêtes une nouvelle qui va réjouir oncle picsou : de nouvelles quêtes sont disponibles pour te faire gagner encore plus de points !

banque d'idées t'es un peu à sec niveau idée ? pas de soucis, on te fournie en idées cocasses et délirantes dans la banque à rps et en plus, tu peux gagner des points !

roulette notre roulette des résolutions te prédira-t-elle bonheur ou malheur ? fonce vite le découvrir !

ménage attention ! les catégories des logements ont été supprimés et vos rps remis dans la catégorie résidence associée.

flood dépoussièrage du jeu de la rose : offre maintenant une douceur ou bien une claque à dix doigts à qui tu voudras !

news 53ème MAJ qui n'attend que toi, ça a un goût de galette des rois et de... fève... ?
:. LIRE L'ANNONCE


COUR DE RÉCRÉ manque d'inspi pour tes rps ? check la foire aux contextes !
:. BANQUE DE CONTEXTES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

EVENT le RP LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
:. INFORMATIONS


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON TWITTER
-72%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount à Volonté à 8€ au lieu de 29€
8 € 29 €
Voir le deal

Partagez

 (( carrot cake edition, zhang lei ))


 :: seoul :: Gangnam
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyLun 28 Déc - 17:02

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue

le temps n'avançait pas c'était une véritable torture de regarder l'heure sur son téléphone portable. la seule raison pour laquelle elle avait mit les pieds dehors c'était cette pub sur instagram vantant les mérites du super carrot cake dans le café où elle avait l'habitude de traîner. elle avait passé une trentaines de minutes à regarder l'ittinéraire sur naver et si elle y allait à pieds ça lui aurait prit une éternité. quand elle s'est décidé à sortir elle s'est habillé une fois de plus comme elle le souhaitait tout en rose pour se donner un peu de courage. une fois dans le métro elle est entré en méditation alors que son estomac commençait déjà à gargouiller. elle n'aurait jamais pu voir les gens autour d'elle à ce moment là, ni à quel point le monde était beau car elle avait faim. tellement faim qu'elle murmurait pour elle même : "si ce n'est pas cette station, autant crever" et évidemment elle ne pouvait pas voir le regard consterné de la grand-mère assise à côté d'elle, se demandant ce qu'il pouvait bien arriver aux jeunes d'aujourd'hui. et la station suivante est celle où elle descend marchant d'un pas pressé. après avoir prit la sortie une il ne lui faut pas beaucoup de temps pour arriver dans le café. elle sait déjà ce qu'elle veut ; deux carrot cakes et elle n'en prend pas un troisième car elle sait qu'ils se regarderont dans le blanc des yeux et qu'elle ne parviendra pas à la finir, et le mettra sans doute dans le frigo.


gigi ▬ deux carrot cake s'il vous plait


il aura juste à les mettre dans une boîte bien confortablement. elle les regarde quitter les premier rangs de la vitrine pour attérir délicatement dans la boîte et glisse un sourire alors qu'elle revient peu à peu à la réalité. elle paie par carte, congédie le propritétaire des lieux qui est maintenant habitué à la voir et quitte le café d'un pas pressé ses talons donnant le rythme de la marche. tac tac tac tac tac tac- on croirait entendre une mitraillette chanter. elle regagne le métro le coeur un peu moins lourd et se dit qu'elle tiendra certainement jusqu'à arriver au penthouse, qu'il ne devrait pas y avoir de raison. ce n'est pas dans ses habitudes de manger dans le métro, ce n'est pas très distingué et même si elle se fiche un peu du regard des autres, elle ne peut oublier l'estime qu'elle a pour elle même. seulement le métro s'arrête et son coeur en fait tout autant avant une annonce qui lui ferait croire qu'elle a attérit dans un un métro parisien. dans un faible souffle elle rit doucement. plus un rire nerveux qu'autre chose alors qu'elle marmonne :


gigi ▬ sacré blague, on peut y aller maintenant... putain- elle a la patience d'attendre exactement une minutes mais c'est une minute de trop elle murmure bon, et puis merde...


alors qu'elle ouvre une des boîtes pour s'autoriser une bouchée. mais vous savez comment ce genre de choses fonctionnent, une bouchée en entraine une autre. et même si c'est au-delàs de ses attentes, malgré elle il y a quelques miettes qui tombent par terre et sur son haut. mais qui se fiche des règles de bienséance à ce stade ? pas gigi. elle s'arrête au bout de la troisième bouchée non pas par culpabilité mais parce qu'elle entend un enfant crier :


enfant ▬ momo ! thunder ! ed ! revenez !


et elle se demande qui est le débile qui a trouvé des noms pareils à des chiens. mais il ne s'agit pas de chiens. elle baisse un peu la tête pour se rendre compte que des lapins, trois précisément se dirigent avec hâte vers elle et elle ne peut faire autre chose que pousser un cri qui attire l'attention de tous les passagers. la peur éventuellement lui fait perdre toute sorte de force dans les jambes et elle donne plus d'accès à momo, thunder et ed pour monter sur ses genoux au niveau de son bras.


gigi ▬ s'il vous plait elle lance alors que des larmes se mettent à jaillir de ses yeux s'il vous plait enlevez moi ces bestioles ! image ? il n'a jamais été question d'image, surtout quand on pleure aussi ouvertement que gigi le fait. ENLEVEZ MOI CES PUTAIN DE BESTIOLES !


un des lapins s'en donne à coeur joie entamant le gâteau fait maison tandis qu'elle abandonne le second sac pour se couvrir les oreilles et ramène ses genoux vers elle essayant de se protéger au maximum alors que les sanglots l'empêchent de dire correctement :


gigi ▬ c-cake...


on a comprit gigi, t'en fais pas... éventuellement elle n'arrête pas de crier car elle peut encore les entendre à proximité. là elle pourrait mourir, la mort en elle même serait une libération. elle maudira cet enfant pour qu'il ne puisse jamais entrer dans l'université de son choix et crever avec ses lapins.



♡♡♡
OXYMORE
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 34
MESSAGES :  ⊱ 468
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 19
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptySam 2 Jan - 0:52

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020




Moue sur le visage, Lei regardait à travers la vitre du métro en essayant de s’amuser comme il le pouvait, en attendant qu’il aie atteint l’arrêt auquel il devait descendre. En toute sincérité, il préférait mille fois prendre la moto ou la voiture, voire le taxi pour se rendre là où il devait aller, mais aujourd’hui il n’avait pas trop eu le choix : plus assez d’essence pour faire le trajet, taxis qui refusaient de le prendre car il n’allait pas aux lieux qui leur rapporterait le plus d’argent, le voilà bloqué dans le métro. Bon, le métro, c’était cool hein, si on omettait la présence de tous ces gens qui puaient et de ces foutus problèmes de rame.

Pile le jour exceptionnel où Lei devait prendre le métro, il devait y avoir un problème. Et bah super. Ça lui donnait envie de reprendre le métro, ça. Mains dans les poches, regard déviant sur la petite télé publicitaire qui diffusait tout le temps les mêmes images des mêmes produits, il ne prêtait aucune attention aux passagers alors qu’il se dit qu’il arrivera en retard à son rendez-vous avec ses potes. Tant pis, le retard c’était ce qui le connaissait de toute manière, ils ne s’en plaindront pas trop (et s’ils s’en plaignaient, Lei n’en avait de toute façon rien à faire).

Et puis le gamin entendit un vrai gamin crier dans la rame, crier des noms un peu ridicules. Honnêtement il n’avait pas envie de lui prêter grande attention (aujourd’hui c’était l’un de ses moods où il en avait rien à faire des autres), mais juste par simple curiosité il regarda rapidement l’enfant qui avait crié et ah, quelqu’un d’autre cria.
Un cri aigu, digne d’une petite fille de treize ans, rebondit sur toutes les parois du métro et éclata les oreilles de Lei. Le garçon grimaça alors qu’il se demanda pourquoi est-ce qu’une autre gamine se mettait à hurler maintenant, quand il se fit la réflexion qu’il connaissait peut-être la voix.
Qu’il connaissait la fille qui venait de crier, en fait.
Pris de court, ses sourcils se froncèrent alors qu’il examina avec plus grande attention la fille qui était en panique avec trois lapins à ses pieds. Plissant ses yeux (car cet imbécile n’avait pas ses lunettes), un sourire se dessina sur son visage alors que la silhouette recroquevillée lui paraissait drôlement familière.

Curiosité piquée, le voilà à naviguer parmi les passagers tous plus perdus les uns que les autres qui se toisaient du regard l’air de se dire « va la sauver toi » « non, toi », mais heureusement pour eux Lei venait à leur rescousse. Non pas parce qu’il avait envie de jouer aux héros et de sauver une jolie demoiselle de sa détresse, justement : il avait terriblement envie de se foutre de sa gueule.

Arrivant à son niveau, s’accroupissant alors qu’il regarda les lapins innocents autour d’elle, Lei éclata de rire alors qu’il éleva sa voix : « Gigi ? » Comme, Yeun Gigi, la grande gueule sur sa moto rose qu’il n’arrêtait pas de croiser sur la route ? La fille qui se pensait supérieure au monde entier, était en train de pleurer pour des l a p i n s ?

Alors quand il eut confirmation de son identité, il s’esclaffa, s’esclaffa tellement qu’il ne se maintint pas accroupi et tomba au sol, jambes qui se croisèrent alors qu’un lapin s’aventura vers lui pour se caler dans ses jambes. Il n’y fit pas trop attention, se tint le ventre à cause de ses rires incessants (c’était certainement la première fois depuis un bail qu’il n’avait pas eu un aussi grand fou rire) et laissa le vrai gamin tenter de reprendre ses lapins : sans grand succès, tous trop attirés par le carrot cake au sol et sur le haut de Gigi. « Oh mon dieu, » dit Lei en essuyant une larme qui coulait de son œil entre deux rires, « t’as peur des lapins ? » Une idée idiote lui traversa l’esprit alors qu’il attrapa le lapin logé dans ses jambes pour le ramener vers Gigi. « De ça ? » accentua t-il, sourire moqueur aux lèvres. Et il rit de nouveau, jetant sa tête en arrière en gardant le lapin contre lui, pleurant littéralement de rire. Ah, l’enculé.



♡♡♡
OXYMORE


HEART is like the sky ; empty
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptySam 2 Jan - 12:18

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue


c'est marrant, qu'est-ce qui avait bien pu lui faire croire qu'en entendant cette voix prononcer son prénom elle serait tirée d'affaire ? elle lève les yeux vers cette personne et les larmes ne lui donnent pas la tâche facile de reconnaître son visage tout de suite mais ce n'est que l'histoire de quelques secondes. lei. lei comme zhang lei. lei comme la dernière personne qu'elle aurait souhaité voir dans une telle situation. elle ferme les yeux l'espace d'un instant, encore incapable de retirer ses mains de ses oreilles.

gigi ▬ abruti… ça te fais rire ? elle murmure en passant le revers de sa main droite au niveau de ses yeux pour sécher ses larmes mais ça ne fait pas grand chose. va brûler en enfer lei


évidemment que ça le fait rire, elle aussi aurait bien rit si elle avait été à sa place mais actuellement elle peinait à respirer de façon continue. pleurer ou respirer ? ou assommer cet idiot qui riait sans penser au moindre retour de bâton ? elle qui n'avait déjà pas d'espace dans sa peau trop étroite pour elle-même à l'heure actuelle regardait le jeune homme perplexe, les sourcils légèrement froncés alors qu'il prenait le lapin blanc aux yeux rouges entre ses mains. elle ne prononce pas le moindre mot mais recule dans un sursaut quand il approche un peu trop le lapin de son visage et se cogne légèrement la tête.


gigi ▬ lei !!!


la voix de gigi se brise certainement et elle vise avec son pied mais le manque de justesse. et oui, évidemment ça fait rire les gens mais éventuellement ces mains qui ne quittent pas ces oreilles finissent par glisser, sa respiration est irrégulière, sa tête cogne doucement contre la vitre à côté d'elle et ses yeux sont déjà clos. gigi pensait déjà être partie mais elle entend ce qui doit probablement être la mère de l'enfant dire :



mère de l'enfant ▬ excusez-moi, il vient de les adopter… est-ce que… est-ce qu'elle va bien ?


blackout total après ça. c'est une bonne chose qu'elle soit partie car si elle avait encore été consciente elle aurait certainement dit quelque chose de déplacé. et sans doute serait-elle morte en voyant le lapin manger les restes de carrot cake sur le haut de son top. ironiquement, tout ça ressemblait à un espace de pique-nique pour le lapin restant que le petit garçon vient finalement récupérer.



♡♡♡
OXYMORE
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 34
MESSAGES :  ⊱ 468
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 19
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyMer 6 Jan - 11:50

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020




Les larmes aux yeux, fou rire enclenché, Lei ne fit que rire davantage lorsque Gigi lui souhaita le pire. Les deux étaient en train de pleurer, mais pas pour les mêmes raisons : d’un œil extérieur, la scène avait probablement l’air cocasse. Deux personnes au sol, l’une en train de se tordre de rire, l’autre en train de se tordre de souffrance. Et le peu d’humanité qui restait en Lei ne l’aida pas à réduire cette souffrance chez la jeune femme, bien au contraire, puisqu’il prit un malin plaisir à lui faire encore plus peur en lui montrant un lapin. Lapin bien choisi, au pelage blanc et aux yeux rouges, yeux rappelant les yeux des enfers, yeux démoniaques. Du moins, c’était certainement la vision que Gigi voyait, vu son mouvement de recul soudain, la tête se cognant contre la paroi derrière elle. Cela ne fit que redoubler le rire de Lei qui se tint les côtes, se marrant bien trop pour la situation actuelle. Il ne ressentit pas le coup de pied manqué, ne le vit même pas à cause de ses rires et se serait certainement foutu de sa gueule, encore plus qu’il ne l’était déjà (alors dans un sens, heureusement qu’il ne l’avait pas vue rater son coup).

Le garçon loupa aussi le changement de comportement chez la jeune fille, qui semblait perdre connaissance, tous les muscles de son corps se détendant. Ce ne fut que lorsque la mère de l’enfant se mit à parler que Lei reprit un semblant de politesse alors qu’il essuya de nouveau ses yeux, sourire toujours aux lèvres, joues qui lui faisaient mal tant il avait ri. Enfin, le garçon semblait s’être calmé. « Oh, oui, elle va bien- » Il s’interrompit immédiatement quand il remarqua qu’en fait, elle n’allait pas bien. Ah. Les yeux clos, la tête sur la vitre, c’était comme si elle s’était endormie. Et Lei l’aurait jugée pour ça, s’il n’était pas au courant que ça ne pouvait pas être le sommeil qui l’avait frappée subitement ; mais l’évanouissement. Sourire mourant sur son visage, il la fixa du regard tandis que la mère et l’enfant récupérèrent enfin leurs lapins. « Encore désolée pour le dérangement... » La mère força son enfant à s’excuser, qui s’inclina devant Lei alors que Lei n’en avait pas grand chose à faire, ce n’était pas à lui que le gosse devrait s’excuser mais à Gigi : sauf que la demoiselle était inconsciente. Et quand il vit le regard hésitant de la jeune mère, qui se baladait entre lui et Gigi, il comprit qu’elle ne savait pas trop quoi faire et Lei prit alors les devants, ayant toujours eu du mal à supporter les tensions trop longtemps. « Je vais m’occuper d’elle, vous en faîtes pas. J’espère que les lapins ont apprécié leur petit repas au moins. » Il esquissa un sourire moqueur alors qu’il ne restait pas grand chose des deux carrot cakes. Triste, pour Gigi. Mais bon, est-ce que Lei en avait vraiment quelque chose à faire ?

A la place, la mère et l’enfant s’éloignèrent et il souffla un bon coup, se demandant ce qu’il pouvait faire du corps de la demoiselle. Bon, ok, elle n’était pas morte (et heureusement parce que Lei avait la flemme d’enterrer un corps), mais elle était évanouie et sa seule trace d’empathie lui interdisait de descendre à son arrêt en la laissant gésir ici. Alors assis par terre avec Gigi inconsciente à côté de lui, il rassembla les affaires de la jeune femme puis attendit tranquillement que ce soit son arrêt… oui, bon, sans oublier de prendre des photos de Gigi évanouie (vue trop rare pour que Lei ne pense pas à immortaliser cet instant magique). Et quand la voix annonça son arrêt, il se redressa enfin, s’accroupit pour hisser Gigi sur son dos (chose difficile avec des sacs qui ne lui appartenaient pas dans les mains et des muscles qui manquaient) et franchit l’espace entre le métro et le quai juste avant que les portes ne se ferment. Son pied avait failli se faire bloquer entre les portes, ha ! Il aurait pu en rire s’il ne savait pas qu’en riant, il relâcherait probablement Gigi et il n’avait clairement pas la foi de la hisser de nouveau sur son dos.

Cherchant un banc du regard, il en trouva un vide et s’y précipita, relâchant Gigi en position assise derrière lui alors qu’il se retourna. Mais le temps qu’il le fasse, le corps de la jeune femme sembla partir vers la droite et Lei la rattrapa alors, évitant un bel accident. Il soupira de soulagement (non l’accompagner à l’hôpital n’était définitivement pas une option) puis l’allongea sur le banc, la tête sur son propre sac. Et puis, Lei s’assit à côté d’elle, se mettant en position tailleur. Et maintenant, génie Lei ? Est-ce qu’il allait devoir attendre qu’elle se réveille ? Dans combien de temps est-ce qu’elle allait se réveiller ? S’il avait su, il aurait mieux fait de l’amener chez lui (mais de un dévoiler son lieu de résidence à Gigi semblait dangereux et de deux il n’avait pas envie de se la trimbaler jusqu’à chez lui) mais le voilà bloqué sur un banc avec Gigi inconsciente. Super. Il sortit son téléphone portable, envoya un SMS à ses amis.

dsl, je vais être vraiment en retard.
emphasis on the « vraiment ».



♡♡♡
OXYMORE


HEART is like the sky ; empty
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyMer 6 Jan - 22:06

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue


son monde tout entier avait soudainement perdu de toute sa lumière. si elle avait su elle aurait probablement mangé avant de sortir mais comment aurait-elle pu voir venir cette histoire tirée par les cheveux ? même dans le meilleur scénario elle n'espérait croiser personne aujourd'hui et simplement rentrer avec les carrot cake au penthouse est-ce que c'était trop demandé ? elle n'avait senti aucune secousse mais si seulement elle avait pu voir comment son corps avait été transporté elle aurait été en panique… l'expression paisible inscrite sur son visage n'aura duré d'une dizaine de minutes avant que ses sourcils ne se froncent et dans un léger sursaut ses épaules ne s'animent brièvement alors que ses lèvres ne retiennent une plainte semblant contrariée. sans doute revoyait-elle la scène d'effroi où le jeune homme avait osé rapproché ce lapin aux yeux rouge beaucoup trop près d'elle… et puis le silence retombe et il faut encore quelques secondes pour qu'elle n'ouvre les yeux. tout ce qu'elle voit en premier temps c'est la station de métro à l'horizontale et le métro passe tout juste pour s'y arrêter. combien de métros ont du passer avant qu'elle n'ouvre les yeux ? combien de personnes ont foulé le sol de cette station en la voyant tête appuyé contre son sac ? elle relève doucement les yeux et ce n'est que lorsqu'elle aperçoit un genou que sans la moindre agitation elle lève légèrement la tête. lei. il était toujours dans les parages alors elle osait donc imaginer le pire.

gigi ▬ tu es bien cruel... elle murmure d'un ton calme et affaibli ajoutant traiter les gens avec un peu de compassion parfois coûte moins qu'on ne l'imagine son carrot cake coûtait 4500 wons. ce qui était donné pour la part. mais elle ne dit rien.


quand gigi voit une occasion, elle la saisit comme elle saisit le portable de lei avec le semblant de force qui lui reste et elle le glisse sous son top attrapant une main puis une autre. maintenant elle avait toute son attention probablement. elle serre ses mains légèrement demandant


gigi ▬ juste parce que je t'ai doublé sur la route ? qui d'autre t'as blessé lei ? elle demande en bloquant une de ses mains sous son menton.


elle ne faisait que la discussion d'un ton calme et nonchalant à ce stade. sa voix était douce mais légèrement faible en contraste avec tout ce à quoi on peut s'attendre de la part de gigi.  


gigi ▬ j'ai faim... elle lâche finalement d'un ton à peine audible avant de rajouter avec un peu trop d'émotion malgré elle est-ce que tu as la moindre idée du temps que j'ai attendu pour aller acheter ces carrot cake ? probablement pas. et elle ne pouvait pas le blâmer. pourtant dieu sait qu'elle le ferait si elle le pouvait. lei responsable de tous ses malheurs au cachot.


toujours allongée, les mains fermement attachées aux siennes, de la vue des passagers qui descendent cet arrêt à ce moment précis, on aurait simplement dit un jeune couple comme les autres. mais la réalité était si différente qu'ils se tordraient de rire s'ils l'entendaient.


gigi ▬ tu t'es bien amusé ? elle demande en relevant légèrement la tête vers lui avant d'ajouter marmonnant presque je vais faire passer l'envie de sourire lei... pas qu'elle soit en mesure de le faire tout de suite, elle était bien trop occupée à garder ses mains et son portable en otage. … on a déjà dépassé gangnam ? elle demande s'imprégnant encore de la situation actuelle. quelle heure il est ?


ses mains étaient chaudes, contrairement aux siennes.




♡♡♡
OXYMORE
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 34
MESSAGES :  ⊱ 468
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 19
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyVen 8 Jan - 19:06

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020




Les amis qui lui avaient demandé plus d’informations, Lei qui se voyait mal leur répondre « j’ai rencontré une fille que je connais dans le métro qui a peur des lapins et je me suis moqué d’elle et puis elle s’est évanouie et du coup j’ai dû m’occuper d’elle sauf que j’ai la flemme de la ramener chez moi donc j’attends là sur un banc avec elle à côté de moi en priant qu’elle se réveille vite », alors il avait juste répondu un « stuff happened » et puis avait fermé la discussion, faisait désormais scroller son fil instagram d’un air ennuyé. Vraiment, ce n’était pas comme ça qu’il avait imaginé son après-midi. Il l’avait plutôt imaginée à s’amuser avec des potes à une salle d’arcade, pas à attendre qu’une demoiselle ne se réveille. D’ailleurs, c’était la première fois qu’il la voyait avec une expression si paisible sur le visage. D’habitude, quand elle le voyait, c’était des sourcils froncés et un regard noir. Ugh, valait mieux ne pas s’en souvenir. A la place, glissant son regard sur son visage évanoui, il eut un petit rire avant d’immortaliser le moment. Dis donc, ça faisait beaucoup de photos de Gigi dans son téléphone, là, quand même.

Et puis quelques minutes après, alors que Lei était reparti sur son fil instagram, il entendit soudainement la voix de Gigi. Ah, elle s’était réveillée ! Joie qui prit possession des traits de son visage, ce fut rapidement un air outré qui se dessina. « Eh, j’ai fait l’effort de t’allonger et d’attendre que tu te réveilles, c’est déjà beaucoup ! » Beaucoup pour une personne que Lei n’aimait pas tant que ça (mais il se trompait).

Alors qu’il s’insurgeait de ses paroles, son téléphone lui fut soudainement volé des mains alors qu’il le regarda sans pouvoir rien faire partir sous le top de Gigi. « Hé- » réagit-il, mais trop tard, voilà qu’elle lui attrapa les deux mains. Pourquoi ? Lei était perdu, perplexe. Il aurait demandé à ce qu’elle lui rende son téléphone s’il n’était pas aussi perturbé par son acte. Fronçant des sourcils, il grimaça à ce contact soudain. Les mains de Gigi étaient froides. Mais il ne s’attarda pas sur ce détail, baissa plutôt les yeux sur la demoiselle qui venait de prendre la parole. « Hein ? » réagit-il, peu habitué à cette version de Gigi. Sa voix faible contrastait avec la Gigi habituelle qu’il avait l’habitude de contrer et face à la Gigi actuelle qu’il avait sous les yeux, il en perdit un peu les mots, ne comprenant subitement plus le coréen.

Et puis elle enchaîna directement avec les carrot cake, disparus à cause des lapins et de Lei. Il fronça des sourcils, ne cherchant toujours pas à défaire ses mains de Gigi, parce qu’il était trop perplexe pour le faire. « Je sais pas, mais au pire je t’en rachèterai, tranquille ! » Il ne voyait vraiment pas où était le problème, ce n’était que des carrot cake (ce n’était clairement pas lui qui avait sué pour en acheter).

Le début avec les pleurs de Gigi avait peut-être été drôle, mais la transporter et attendre son réveil, non, clairement pas. Il eut alors un soupir offusqué, penchant son visage au-dessus du sien pour qu’elle voie l’expression de son visage. « J’ai l’air de sourire là ? J’ai attendu une plombe pour que tu te réveilles, » se plaignit-il en se remettant comme avant, dégageant finalement ses mains de celle de Gigi comme s’il partait bouder. Et Dieu sait que Lei détestait attendre alors ça l’avait vraiment ennuyé de devoir faire ça parce qu’il ne pouvait pas abandonner Gigi ici. « Non, on est toujours à Gangnam, j’ai rendez-vous au-dessus de nous avec des potes et il est quinze heures dix-sept, » dit-il en tendant sa main vers elle. « Maintenant rends-moi mon téléphone, puisque t’es réveillée on peut reprendre nos vies et j’suis en retard là. » Non pas qu’il en avait quelque chose à faire : mais il avait envie de voir ses potes, pas la tête de Gigi.



♡♡♡
OXYMORE


HEART is like the sky ; empty
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyVen 8 Jan - 21:30

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue



gigi ▬ mensonges.. elle souffle avec une légère moue ajoutant ce n'est pas comme si tu avais vraiment l'intention d'y aller


elle ne serait pas surprise que ce soit du bluff ou tout simplement des paroles en l'air. de toutes façons elle n'attendait plus rien... mais gardait son portable en otage. elle lève les yeux vers lui quand son visage fait de l'ombre au sien. effectivement il ne souriait plus mais elle pouvait encore l'entendre rire dans sa tête, c'était suffisant pour l'imagination de gigi qui ne retient pas davantage ses mains qu'il récupère vivement.


gigi ▬ wow trop gentil de ta part elle répète sans le moindre sentiment ou la moindre expression laissant transcrire quelque chose de sincère.

croisant les bras lorsqu'il tend sa main, elle détourne le regard l'ignorant tout simplement. un autre métro passe et cette légère moue contrariée sur le visage de gigi ne semble pas s'effacer. au bout de quelques secondes de silence elle finit par lâcher :


gigi ▬ j'ai pas envie...- qu'est-ce que tu comptes faire, j'ai pas envie elle se redresse toujours les bras fermement croisés et lui jette un regard noir avant de se résoudre à le lui rendre froidement après l'avoir frotté sur le tissus de sa robe. tiens, je m'en fiche de toutes façons. je m'en fiche


elle s'adosse brusquement contre la chaise et retire ses couettes, rangeant les élastiques dans son sac . et sans lui adresser le moindre regard, voyant toujours sa silhouette elle poursuit marmonnant :


gigi ▬ go…- you heartless piece of shit. avant de croiser ses jambes et garder son sac contre elle avant de regarder droit devant elle. c'est dans les habitudes de gigi de dire ce qu'elle ne pense pas du tout. c'est comme ça, ne la questionnez pas.


un autre métro passe de l'autre côté du quai. et tandis qu'il écoute ses sages paroles et semble prendre ses affaires pour s'en aller elle lance :


gigi ▬ et si je m'étais foulée la chevilles hn ?! et si je m'étais foulée la cheville ET que j'étais en manque de sucre ?

toujours aussi dramatique.


♡♡♡
OXYMORE
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 34
MESSAGES :  ⊱ 468
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 19
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyMar 12 Jan - 14:41

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020




Esprit de contradiction éveillé, Lei haussa un sourcil. « Ah tu crois ? » dit-il d’un ton provocateur. Peut-être qu’avant, il avait vraiment dit cette phrase sans avoir la réelle intention de lui en racheter (il n’avait jamais précisé le jour où il lui rachèterait des carrot cake de toute façon donc il pouvait le faire n’importe quand), mais là, juste pour lui prouver qu’elle avait tort, il fut plus déterminé que jamais à le faire. Vraiment, c’était beau, l’esprit de contradiction.

Sourire qui n’avait pas montré le bout de son nez depuis que Gigi s’était réveillée, il tenait à lui montrer qu’il n’avait pas vraiment envie de sourire là, parce que justement il avait attendu, attendu trop longtemps pour qu’elle se réveille (une dizaine de minutes, c’était long pour un gamin). « T’as vu, je suis trop gentil, » répliqua-t-il tout en sachant que Gigi n’était pas sincère (mais justement, il se moquait bien d’elle). Enfin, fini les plaisanteries, c’était que le Lei en avait des choses à faire et il était en retard à son rendez-vous avec des amis aux arcades. Il avait envie de s’amuser, pas de passer son après-midi avec une Gigi désagréable.

Demandant son téléphone, il fut outré lorsqu’il l’entendit dire qu’elle n’avait pas envie. Si Gigi avait été un garçon, il aurait pu fouiller sans problème pour récupérer son téléphone ; mais là, il s’agissait d’une fille. Et ok, Lei en général ne faisait pas vraiment de distinction entre les filles et les garçons (la preuve, son orientation sexuelle) mais il y avait quand même des limites à ce qu’il pouvait faire et il n’avait pas envie de finir au poste de police. Se retrouvant dans une impasse, nerfs mis à bout, il faillit s’exclamer avant que ce ne soit finalement Gigi qui changea d’avis, fit comme si elle n’en avait plus rien à faire. Pourquoi est-ce qu’elle lui rendait, maintenant ? Fronçant des sourcils, colère qui s’évanouit aussitôt qu’elle était arrivée, Lei récupéra son téléphone d’un geste brusque, l’essuya de nouveau sur ses propres vêtements (une fois sur la robe de Gigi ça ne suffisait pas) et le mit dans son sac, pendant que la jeune fille défaisait ses couettes.

Affaires avec lui (toutes dans son sac banane sur le torse qui ne le quittait pas, trop pratique pour y mettre tout et n’importe quoi sans qu’elles n’aient le risque de tomber), il se leva, roula les yeux au commentaire de Gigi. « You’re the heartless one, » murmura t-il sous sa barbe, avant de prendre un pas pour s’éloigner du banc. A ce moment-là, la jeune femme s’exprima de nouveau sur un ton dramatique, comme si elle n’avait pas envie qu’il parte, finalement. L’air irrité, Lei se retourna vivement vers Gigi. « Comment t’aurais pu te fouler la cheville, tu t’es assise et tu t’es évanouie en étant assise ! Et puis j’ai fait attention à pas te blesser en te transportant ! » s’écria t-il sur elle. Pour les passants, ça ressemblait juste à une dispute de couple. Ah, s’ils savaient. « Puis le manque de sucre je sais pas, t’as l’air d’aller parfaitement bien puisque t’es capable de me lancer des piques. Je suis sûr que tu peux marcher toute seule, fais pas ta dramatique ou je sais pas quoi là. » Et puis la pensée qu’elle n’allait vraiment pas bien frôla son esprit, mais il se ravisa. Non, elle allait bien, elle était en train de délibérément l’ennuyer pour une raison qu’il ne connaissait pas. « T’attends quoi de moi, au juste ? » finit-il par soupirer, mettant ses deux mains sur sa taille. « J’me suis occupé de toi le temps que tu sois évanouie, c’est bon non, j’peux y aller sans que tu me dises que j’ai zéro cœur ? Pourquoi, tu t’attends à ce que je t’accompagne jusqu’à chez toi aussi ? » Lei parlait beaucoup trop mais il était agacé, il ne comprenait pas le comportement de la jeune fille.



♡♡♡
OXYMORE


HEART is like the sky ; empty
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyMar 12 Jan - 22:15

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue





qui est-ce qu'il pensait tromper avec ces promesses vide de sens ? gigi en avait entendu des promesses comme celle-là et s'en était accoutumé dans un sens. et peu importait l'interlocuteur finalement. elle préférait se préparer au pire plutôt qu'être déçue et attendre. mais maintenant qu'elle n'avait même pas de carrot cake à ramener à la maison elle s'ennuyait déjà de la présence de lei qui n'était pourtant pas encore parti. elle pourtant si rapide à l'envoyer balader de façon générale. alors tout est bon pour le faire rester un peu plus longtemps. mais les paroles du jeune homme ont du sens. un peu trop d'ailleurs…


gigi ▬ ah bon? elle demeure silencieuse avant de prendre une inspiration et répondre avec une mine septique et une légère moue malgré tout... c'est toujours possible.


les lois de la physique sont vastes et au delà de toute logique. en tous cas pour gigi à ce moment même. et vous savez, c'est assez difficile pour elle d'accepter qu'on voit clair dans son jeu et aussi facilement. alors elle ne se laisse pas démonter par les paroles de lei et détache son regard de la vitre de sécurité pour lever les yeux vers le jeune homme. c'est vrai, qu'est-ce qu'elle attendait au juste ? elle savait qu'elle n'allait pas pouvoir le retenir ici très longtemps et que ce n'était plus qu'une question de minutes. mais elle n'avait pas de plans. madame plans n'avait aucun plan même si c'était difficile à croire venant de gigi. elle serre un peu plus son sac contre elle avec une mine dépitée et secoue mollement la tête lançant :


gigi ▬ laisse tomber... elle scrute le sol avant d'ajouter où est-ce que tu vas de toutes façon ? elle observe sa tenue et lance définitivement pas à un entretien professionnel… ah et encore moins un date ; est-ce que tu essaies d'amortir le choc de paroles qui pourraient heurter tes émotions avec cette bana- elle se coupe elle même réalisant que ça ne va pas en sa faveur ...enfin bref… ce n'est pas ce que je voulais dire… mais tu vas t'amuser pas vrai ? tu as la conscience tranquille en allant t'amuser et en me laissant là toute seule ? est-ce que c'est pas un peu trop cruel ? elle dit en relevant les yeux vers lui


hochant doucement la tête pour elle-même elle ajoute avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit :

gigi ▬ je peux comprendre que tu me détestes, mais est-ce que ça ne va pas un peu trop loin ? et voilà qu'elle recommençait tu sais, si la même chose t'étais arrivé, je n'aurais jamais réagit comme ça


men-songes, elle lui aurait porté secours après avoir bien rit aussi ! c'était comme ça que ça fonctionnait. donnant-donnant.


gigi ▬ mais malgré tout…- ça va je comprends elle hausse les épaules vas t'amuser, tu es déjà en retard après tout... elle croise les bras sur son sac à main et y appuie sa têtê détournant le regard d'un air grave.




♡♡♡
OXYMORE
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 34
MESSAGES :  ⊱ 468
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 19
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptySam 16 Jan - 18:27

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020




« Bien sûr, » rétorqua-t-il sur un ton convaincu, l’air franchement agacé. Gigi avait l’air trop détachée et pourtant, elle agissait comme si elle ne voulait pas qu’il parte. Ça n’avait aucun sens. Ils ne s’appréciaient même pas, à chaque fois qu’ils se croisaient sur la route c’était pour se disputer et se lancer des piques. Alors oui, peut-être qu’au fond, Lei appréciait Gigi un minimum (sinon il ne l’aurait pas tirée de cette situation, il ne serait pas resté là pour veiller sur elle pendant qu’elle était inconsciente), mais dans les pensées de Lei, Gigi et lui n’étaient pas des personnes qui s’entendaient bien. Et des personnes qui ne s’entendaient pas bien, ça voulait se séparer de l’autre personne le plus vite possible. Là, Lei n’avait qu’une envie, c’était de rejoindre ses amis, oublier cette stupide Gigi.

Il aurait pu s’offusquer sur sa banane (elle avait quoi sa banane, elle était très bien sa banane) mais Gigi avait raison, Lei n’allait ni à un entretien professionnel ni à un date : il allait s’amuser aux arcades avec ses amis. Et sa conscience, étrangement, restait tout de même tranquille. Après tout, il n’avait jamais prévu de passer son après-midi avec Gigi. Et puis, la laisser toute seule, elle était déjà toute seule de base non ? Qu’est-ce qu’elle comptait faire avec ces carrot cake ? D’un coup, il se demanda s’ils étaient un cadeau pour quelqu’un d’autre (mais la raison le rattrapa, Gigi avait dû les acheter pour elle-même).

Soupirant, il passa une main sur son visage alors qu’elle était en train de tirer sur les cordes de son cœur pour le faire céder, pour qu’il ne parte pas. En toute honnêteté, il avait envie de s’amuser aux arcades et il pourrait donc faire une pierre deux coups, amener Gigi avec lui – mais son intuition lui disait de ne pas le faire. Premièrement parce que la jeune fille venait de s’évanouir alors était-ce vraiment une bonne idée de l’amener s’amuser dans un lieu aussi bruyant que les arcades (non), deuxièmement car elle rencontrerait ses amis et Lei n’avait pas envie de la présenter à ses amis (on se demandait pourquoi).

Alors à la place, il posa son regard sur elle, elle qui avait la tête tournée ailleurs. « Tu veux que je fasse quoi alors ? Je pense vraiment pas que rester à deux sur un banc du métro comme ça soit super amusant. » Mais il ne proposa pas l’option d’aller s’amuser car au fond, il se disait que ce ne serait pas bon pour elle (attentionné sur les bords mais ça, il ne l’assumerait pas). « Tu comptais faire quoi, de base ? Laisse moi deviner... » Il la toisa du regard, toisa sa tenue du regard alors qu’au fond de lui, il se doutait de sa destination finale. « Toi non plus, pas un truc pro et encore moins un date. » Un pressentiment. « Pas de sortie entre amis non plus, tu serais déjà partie depuis un bail si t’avais des amis à rejoindre. » Évidemment qu’elle préférerait la compagnie de ses amis à celle de Lei, ça allait de soi. « Donc tu rentrais bel et bien chez toi après avoir fait ton achat de carrot cake ? Donc, je t’en prie, tu peux continuer à faire cette activité et on peut reprendre nos vies. » Il lui montra des pouces les deux rames à côté d’eux, l’incitant à prendre le métro qui la mènerait chez elle. « Enfin, si tu y tiens tellement, je peux te raccompagner. » Il aborda un sourire mesquin en disant ces paroles, sourire de retour sur ses lèvres parce qu’il se moquait d’elle, comme s’il traitait Gigi comme une enfant qui avait besoin d’être accompagnée pour rentrer chez elle. Il ne croyait pas une seule seconde que Gigi veuille ça.



♡♡♡
OXYMORE


HEART is like the sky ; empty
Yeun Gigi
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( carrot cake edition, zhang lei )) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ jang wonyoung
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/11/2020
AGE :  ⊱ 20
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) EmptyDim 17 Jan - 2:30

carrot cake edition

seoul, gangnam métro 3 octobre 2020





tenue





d'une manière ou d'une autre qu'il voit clair dans son jeu ou pas elle détestait cette façon qu'il avait de lui faire croire qu'il lisait en elle comme un livre ouvert. elle n'aura même pas eu le loisir de l'embêter très longtemps ou lui rendre la vie difficile en retour. personne ne lui demandait ce qu'elle voulait, généralement les gens assument selon ce qu'elle veut bien leur laisser croire. elle n'en a pas l'air mais elle bout d'une rage intense, la tête posée sur son sac. déjà pour ce carrot cake perdu stupidement à cause d'un stupide gosse et puis que lei aie été là pour assister à tout ce bazar et bien rire et alors la cerise sur le gâteau, pas de vengeance. la facture était salée pour la jeune femme. qu'est-ce qu'elle voulait qu'il fasse… elle ne daigne même pas à répondre et se redresse doucement pour être à nouveau assise.

la réponse de lei la fait amèrement sourire. et si elle ne souriait mais elle l'aurait certainement insulté. qu'est-ce qu'il insinuait en disant "encore moins un date" ? vous voyez dans la logique de gigi, elle peut dire ce que bon lui semble mais pas les autres. pourtant il n'a fait que répéter la même chose, approximativement… parmi tout ce qu'il a pu dire il n'y a rien de plus réel que la partie à propos du carrot cake mais les paroles lui arrivent aussi froide que la neige. elle le regarde les yeux ronds alors qu'il ne semble pas vouloir s'arrêter là et quand la fin semble être arrivée gigi détourne le regard la première, l'insultant probablement dans sa tête alors qu'il n'en a probablement pas la moindre idée. elle passe la main dans ses cheveux et reprend ses esprits avant de lancer :


gigi ▬ tenir tellement à quoi ? elle a tellement de mal à contenir sa colère que ses joues deviennent légèrement rosées alors qu'elle lui lance un regard désobligeant. d'un signe de tête elle désigne la sortie dans la direction du jeune homme et ajoute tu n'as pas dit que tu devais y aller et que tu étais en retard ? pourquoi diable est-ce que tu ferais un détours pour moi ? est-ce que tu as perdu la tête ?


hors de question qu'elle lui montre où elle habitait. ce n'était même pas envisageable. elle hausse doucement les épaules et lance en s'appuyant sur le dossier du siège avec une légère moue et un air blasé  


gigi ▬ pars... ajoutant je suis sérieuse, si je vois encore ta tête d'ici quelques minutes je risque d'être malade...


ça marchait dans un autre contexte mais aujourd'hui si elle avait pu, elle serait allée au lieu de rendez-vous avec lui et l'aurait embêté jusqu'à ce que migraine s'en suive et qu'il se confonde en excuses tant les méthodes qu'elle aurait employée auraient été fines. l'espace d'un instant c'est stupide, mais elle se demande avec quel genre de personnes il est ami et qu'est-ce qu'ils font pendant leur temps libre pour s'amuser. elle balaie bien vite l'idée de ses pensées alors qu'un autre métro vient de quitter le quai. c'est sa station, alors naturellement, elle attend qu'il parte en premier.



♡♡♡
OXYMORE
Contenu sponsorisé
(( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
(#) Sujet: Re: (( carrot cake edition, zhang lei ))   (( carrot cake edition, zhang lei )) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: