▲ up▼ down
12345
it can't be │ minkyu



 

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  décembre 2020

classement le tableau d'honneur est tombé; viens découvrir si tu fais partie du top 20 dans les classements de fin d'année !

give you love pour clôturer 2020, on a décidé de livrer de l'amour par colis express ! partage ton ode à la joie et offre des jolis cadeaux !

jeux et animations on voulait pas que tu t'ennuies pendant les vacances alors on t'a préparé un petit cocktails de jeux pour t'amuser : le grinch; le père noël a dit, la petite histoire de noël et le sapin n'attendent plus que toi !

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le polo Lacoste uni slim fit
Voir le deal
66 €

Partagez

 it can't be │ minkyu


 :: seoul :: Gangnam
Na Eun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9014-na-eun-jae-jae-rk#280387
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ it can't be  │  minkyu 32518eab4646812bc20a3c71970d650f
AVATAR :  ⊱ Han (SKZ)
POINTS :  ⊱ 569
MESSAGES :  ⊱ 505
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/08/2019
AGE :  ⊱ 24
it can't be  │  minkyu Empty
(#) Sujet: it can't be │ minkyu   it can't be  │  minkyu EmptyDim 6 Déc - 23:42




n o p ;
none of this happened, never.
@kang min kyu

*✧ ━━ Pas l'ombre d'une sonnerie pour te réveiller aujourd'hui, au sol le téléphone est fatigué. Dehors, l'astre solaire a déjà commencé sa course. Ses rayons chatouillent l'épiderme encore endormie, te font grimacer lorsque leur éclat caresse tes paupières. Doucement, l'enfant de personne s'étire, chasse la fatigue. Les fenêtres de l'âme peinent à s'ouvrir et les mains qui s'y frottent n'arrangent rien. De petites étoiles dansent sous la peau fine et t'incitent à émerger enfin. Trop de lumière d'un coup, les rétines sont attaquées et la soudaine agression t'arrache un gémissement.

Forcé de tourner le dos à cette source incommodante de lumière, tu laisse le temps à tes pupilles de s'habituer à la pénombre. Dans les vapes, tu repères ton portable sur le sol et d'un geste peu gracieux, t'essaie de l'attraper. Inutile puisque déchargé, gamin le repose par terre. Et ce n'est que lorsque la pulpe de tes doigts rencontrent de la moquette que les premières questions font leur apparition. Alors tu prend le temps à nouveau d'analyser l'environnement : cette moquette inconue au bataillon, ce lit pourvu de draps quand le tien n'inclut qu'une simple couette... Puis les pupilles, maintenant accommodées à la luminosité, trouvent au sol des vestiges d'une soirée oubliée.

Une chemise que tu crois être la tienne gît sur un fauteuil moelleux que tu ne reconnais pas. Plus loin, c'est ton jean qui trône fièrement sur une commode... Mais bordel que c'est-il passé ?! D'un bon d'un seul, tu te redresse dans ce lit qui n'est définitivement pas le tien. Erreur. Les mûrs dansent et avec eux ta tête, qui te fait un mal de chien. Alors t'essaie de recoller les pièces du puzzle, or plus tu réfléchis, moins tu te souviens de la veille. Instinctivement, les pupilles s'affolent et refont le tour de la pièce. Une chemise, un jean, une autre chemise ? Et les yeux scrutent le sol, découvrant un autre pantalon et l'emballage d'un préservatif.

Panique à bord... « Putain, qu'est-ce que t'as foutu ? » que tu te répètes en boucle. La lèvre inférieure pincée entre tes dents, t'hésites un moment avant de soulever les draps pour y découvrir ton corps nu. Les mains qui massent tes tempes ne parviennent pas à te calmer, ne font qu'empirer la migraine. Puis tu repenses aux vêtements éparpillés dans la chambre, et il semble évident que tu n'es pas seul. Jusqu'au bout, tu refuses d'y croire, même lorsque la présence d'un inconnu à tes côtes est confirmée par un bref mouvement de tête. Discrètement, tu t'extrais du lit et ramasse les quelques affaires que tu as pu identifier comme t'appartenant avant de filer vers la salle de bain. Avec un peu de chance, tu sera parti avant qu'il ne se réveil ?



(c) SIAL ; icons sial




eunjae — I'm looking through my phone again, feeling anxious afraid to be alone again, I hate this ;; @astra
Kang Min Kyu
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9041-kang-min-kyu-km-k#281548
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ it can't be  │  minkyu 5754804872bb413ec2332f02a8f27435
AVATAR :  ⊱ Xiao Zhan
POINTS :  ⊱ 14
MESSAGES :  ⊱ 396
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/09/2019
it can't be  │  minkyu Empty
(#) Sujet: Re: it can't be │ minkyu   it can't be  │  minkyu EmptyVen 11 Déc - 17:26




n o p ;
none of this happened, never.
@Na Eun Jae

*✧ ━━ Les phalanges nécrosées de ces rêves qu’il ne pourrait jamais toucher ; le cœur en perdition dans le tartare de cette liberté qui ronge chaque parcelle de son âme. Vie contrôlée qu’il ne cesse de voir s’effriter, à chaque instant. Plus rien ne lui appartient, son présent comme son futur. Le cœur qui se serre à chaque seconde, et les larmes ont tant coulé. Tout s’est envolé, ses ambitions et ses espérances de gosse, et elle aussi. Elle aussi, elle n’est plus là pour soutenir ce frère qui n’a jamais cessé de l’aimer et de se tenir à ses côtés, droit et fier comme il le devait. Comme on lui a toujours dicté, sans même penser qu’il pouvait lui aussi, se laisser mourir sous les sentiments empoisonnés.
Et le corps qui se laisse bercer par ces aventures éphémères, sans jamais trouver la chaleur tant désirée dans les bras de ces inconnus. Il est brisé, en tant d’éclats, et peut-être que cette nuit-là, il s’est abandonné contre la chair d’un gamin tout aussi perdu, il a laissé son souffle caresser sa peau jusqu’à ce que les songes viennent s’emparer des esprits pour qu’ils ne puissent plus penser, pour qu’ils ne puissent plus implorer le pardon lorsque Morphée s’est déposé à leurs côtés. Le sommeil qui achève les anges lorsque dans les draps, ils viennent oublier les souillures d’une nuit passées. Jamais sans amour, car il a oublié ce que c’est, Min, il ne sait plus comment on aime ni pourquoi, c’est si doux. Il sait seulement que tout fait mal. Couverture qui bouge, jusqu’à frôler la tranquillité de l’homme alors qu’il sent tout un monde revivre à ses côtés, les paupières fermées, elles qui ne viennent s’ouvrir que lorsque le silence est roi dans la pièce. Le torse qui se relève alors qu’il constate les dégâts de la veille, soupir qui s’échappe de ses lèvres alors que les souvenirs viennent hanter sa mémoire, phalanges qui se passent dans la chevelure sombre. Le corps qui se meut alors qu’il se couvre des vêtements qu’il portait la veille, au moins pour couvrir la nudité d’une peau bien trop froide et vulnérable, alors qu’il retombe sur le bord du lit, admirant le saccage, le fléau, et encore une fois, Min ne sait pas pourquoi tout s’est terminé ainsi. Des réponses qu’il voudrait arracher à ce partenaire d’une nuit, attendant sagement son retour de la salle de bain sans faire un seul bruit.

(c) SIAL ; icons sial




I created a pretty lie for you
Na Eun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9014-na-eun-jae-jae-rk#280387
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ it can't be  │  minkyu 32518eab4646812bc20a3c71970d650f
AVATAR :  ⊱ Han (SKZ)
POINTS :  ⊱ 569
MESSAGES :  ⊱ 505
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/08/2019
AGE :  ⊱ 24
it can't be  │  minkyu Empty
(#) Sujet: Re: it can't be │ minkyu   it can't be  │  minkyu EmptyMar 22 Déc - 16:30




n o p ;
none of this happened, never.
@kang min kyu

*✧ ━━ Se lever te demande un effort surhumain et les quelques pas jusqu'à la salle d'eau sont tout aussi difficile. Ta tête hurle en silence, te reproche tout l'alcool que tu as pu consommer hier. Pas franchement stable, heureusement que le lavabo est là pour t'aider à tenir debout... Parce que ça tangue de tous les côtés, t'oses même pas regarder ton reflet dans le miroir, de peur de convulser. Désinvolte, tu te jettes sous la douche. Tu préfères te dire que t'y est entré volontairement, plutôt que d'avouer que t'as failli t'étaler. La faute à une douleur encore endormie, résultat des folies de la veille.

Les premières gouttes sont gelées, t'arraches une insulte alors qu'elles dévalent le long de ta nuque. La tête basse, les yeux clos, la condensation s'installe et perle sur les parois de la cabine tandis que tu réfléchis. « Tout ça s'est la faute de Sooah ! » T'as beau le répété en boucle, tu sais que s'est faux. Tu ne peux t'en prendre qu'a toi même pour avoir été un sale con. Silencieusement, une larme, puis une autre caressent tes joues. T'es tout seul maintenant... Le poing s'écrase sans conviction sur le carrelage et tu te laisses tomber, recroquevillé dans un coin de la douche.

Après un moment, tu en ressors presque aussi fripé qu'un amphibien, mais l'esprit un peu plus clair. L’ego piqué à vif, hors de question de s'excuser. Puis de toute façon, t'as été si horrible avec qu'elle que tu doutes qu'elle puisse te pardonner un jour. Soupir... D'un geste, tu t'appliques à chasser la buée qui recouvre le miroir. Déprimé, t'admires ta réflexion découvrant ça et là quelques marques indésirables. Encore un soupir... Ça non plus, tu ne vas pas l'assumer.

Les vêtements de la veille sur le dos, l'oreille collée à la porte, tu ne distingues aucun bruit de l'autre côté. Peut-être est-il déjà parti, ou peut-être qu'il dort encore ? À pas de loup, tu sors de la salle de bain retrouvant la pénombre de la chambre. Tu refermes la porte derrière toi avec une douceur que tu ne te connais pas. Un léger clic indique que le battant est bien fermé et tu te retournes, soulagé. « Putain... » qui résonne dans la pièce alors que tu sursautes. Aussi surpris qu'une biche devant les phares d'une voiture, tu dévisages l'inconnu de tes grands yeux.

Comment s'éclipser maintenant...



(c) SIAL ; icons sial




eunjae — I'm looking through my phone again, feeling anxious afraid to be alone again, I hate this ;; @astra
Contenu sponsorisé
it can't be  │  minkyu Empty
(#) Sujet: Re: it can't be │ minkyu   it can't be  │  minkyu Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: